Home Signature Olivier Jaillon « L’assurance ne s’achètera plus, elle se « consommera » associée...

Olivier Jaillon « L’assurance ne s’achètera plus, elle se « consommera » associée à une prestation ! »

3 questions à Oliver Jaillon Président de la Parisienne Assurances.

Quelle est votre vision du produit d’assurance, demain ?

L’assurance deviendra dans un futur proche une facilité pour le consommateur et non pas un service autonome. Aujourd’hui l’assurance s’achète, demain elle va se consommer avec d’autres services, avec des biens, mais elle ne s’achètera plus de manière autonome et va complètement se désintermédier. Par ailleurs, le bien être du consommateur, dans la consommation de son service d’assurance sera la chose la plus importante. Nous devons donc impérativement changer l’expérience utilisateur, nous devons la fluidifier, la simplifier, pour créer du bien-être.

Vous êtes en train de dire que l’assurance ne s’achètera plus ?

Totalement. Ma compagnie, La Parisienne Assurances a fait le choix stratégique de faire uniquement de la  conception de produit, nous sommes là pour créer des produits et pour couvrir les risques. Nos clients sont ceux qui vendent des produits, des biens qui eux-mêmes ont besoin d’être assuré. Le principe, est de dire aux consommateurs « le bien que nous vous vendons a déjà son assurance, il est déjà couvert et ne vous préoccupez pas de l’assurance ». L’objectif est ainsi de faciliter la vie du consommateur et de rendre l’assurance « invisible » pour le consommateur. L’assurance est intégrée, bien sûr, mais n’est plus un service autonome en soi-même, c’est une facilité offerte à tous.

C’est un véritable tournant pour le secteur de l’assurance ?

Certainement et cela passe par une transformation radicale de l’organisation de l’industrie de l’assurance qui est une des industries les plus en retard. Je vois un enjeu majeur pour cette industrie,  la révolution interne de l’organisation ! Les compagnies d’assurance doivent impérativement se transformer en interne afin de pouvoir imaginer les modes de consommation de demain. Celui qui gagnera sera celui qui saura se transformer en interne pour pouvoir enfin comprendre ce qui se passe à l’extérieur.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.