Marketing d’influence : se distinguer par les contenus… et les influenceurs

0
442

Le marketing évolue en permanence pour tenir compte des attentes des consommateurs et prendre en compte les nouvelles tendances comportementales et technologiques.

Les réseaux sociaux cherchent notamment à donner plus de corps à leurs messages. C’est là toute la mission des créateurs contenus. À l’heure du marketing d’influence, la bataille des créateurs de contenus est lancée.

Une bataille opposant le contenu et les réseaux sociaux se joue actuellement. Sur ces deux fronts, c’est le créateur de contenu qui se voit gagnant. Sur ces deux fronts, c’est le créateur de contenu qui se voit gagnant. (Largement synonyme d’influenceur, le terme « créateur de contenu ».

Du côté des médias sociaux, la bataille les oppose pour attirer les créateurs sur leur plateforme. Après tout, les réseaux sociaux ont besoin d’un surplus de contenu pour remplir leurs différents fils d’actualité, et ces personnes sont des générateurs de contenu prolifiques. Les marques qui utilisent des influenceurs se disputent également l’attention et recherchent des influenceurs pour promouvoir leurs produits.

Le créateur de contenu est aujourd’hui devenu omniprésent. En réalité, tout le monde est créateur de contenu à un degré ou à un autre, mais seul un petit nombre d’élus est vraiment adepte de cette activité. Beaucoup de ces créateurs soutiennent leur travail par le biais de partenariats d’influenceurs avec des marques. Selon l’Influencer Marketing Hub, 75 % des marques ont prévu un budget dédié au marketing d’influence en 2021, et 56 % des marques ont utilisé le même influenceur pour plusieurs campagnes.

La collaboration avec les influenceurs est devenue un canal de marketing courant, et le vivier de talents est devenu plus compétitif qu’il ne l’était il y a encore quelques années. Comme de plus en plus de marques commencent à voir la valeur du marketing d’influence, le pouvoir est passé du côté des influenceurs. Ceux-ci disposent de plus d’outils et de soutien, et ils sont certainement plus avisés en matière de partenariats avec des marques.

Un marketing d’influence qui se monnaie

La fonction « Tip Jar » de Twitter, lancée en 2021, permet aux utilisateurs d’envoyer un pourboire à leurs créateurs préférés, à la manière de Ko-fi ou Patreon. Parmi les autres nouvelles options offertes par Twitter figurent les « Super Follows » et les « Ticketed Spaces ». Les Super Follows permettent aux créateurs de faire payer leurs Tweets sur un modèle d’abonnement similaire à Patreon.

Ces Tweets permettent d’accéder à un contenu exclusif réservé aux abonnés. Les « Ticketed Spaces » sont des salons de discussion en direct qui nécessitent de payer un ticket virtuel pour accéder au contenu de ces espaces. Pour attirer les créateurs de contenu qui utilisent sa plateforme, TikTok aide également une sélection de créateurs triés sur le volet à s’associer à des marques pour diverses campagnes par le biais de sa marketplace des créateurs.

TikTok s’inspire également de Cameo avec une fonctionnalité appelée « Shout Outs », qui permet aux utilisateurs de TikTok de payer pour recevoir un message vidéo personnalisé de leurs créateurs préférés.

Selon Klear, une entreprise du groupe Meltwater, les posts sponsorisés ont augmenté de 26,7 % cette année, passant de 3 014 687 à 3 798 505 posts. Les marques se tournent en effet de plus en plus vers les micro-influenceurs pour les aider à atteindre et à engager les consommateurs, et pour une bonne raison. L’étude de Klear a révélé que « 91 % de tous les engagements de posts sponsorisés concernaient du contenu créé par des micro-influenceurs ». Les audiences des micro-influenceurs sont souvent plus engagées que celles des macro-influenceurs, se traduisant par une meilleure performance des campagnes.

Quand l’Olivier Assurance met en scène le quotidien

Des tendances qui n’échappent pas aux entreprises du secteur de l’assurance. Ainsi, l’Olivier Assurance, la filiale française du groupe Admiral s’entoure de deux Youtubeurs, Tibo inShape qui compte 8,31 millions d’abonnés sur sa chaîne au 1er décembre 2021, et sa compagne Juju Fitcats qui pour sa part, compte 2,68 millions d’abonnés sur sa chaîne à ce jour. Ils relèvent le défi de se mettre dans la peau de jeunes parents de deux enfants en bas âge, pour une journée.

Dans cette vidéo, les deux influenceurs accomplissent les tâches du quotidien de parents : ranger, préparer le lit, faire les courses, attacher les enfants en voiture… Des situations qui, pourtant anodines pour des jeunes parents, se révèlent être de véritables challenges, permettant de mettre en avant les avantages de l’offre Jeunes Parents proposée par l’Olivier Assurance. Une collaboration fructueuse, puisque, en 24 heures, la vidéo avait dépassé le million de vues et s’était positionnée dans le top 3 des tendances YouTube.

Vers des influenceurs plus inclusifs

Les équipes marketing devraient désormais travailler avec un pool d’influenceurs beaucoup plus large et diversifié. De nombreuses entreprises ont commencé à réfléchir, à examiner et à réviser leurs politiques de diversité, d’égalité et d’inclusion (DE&I) au cours des deux dernières années, et l’année prochaine sera l’année où ces pratiques internes plus inclusives se refléteront dans les stratégies de marketing d’influence des entreprises. Les consommateurs consciencieux d’aujourd’hui veulent acheter auprès de marques dont les valeurs s’alignent sur les leurs, et la valorisation de la diversité en fait partie.

Les 5 avantages du marketing d’influence pour les marques

  • Développer la notoriété et toucher un nouveau public
  • Interagir avec la communauté pour plus de proximité
  • Développer de nouveaux modes de communication
  • Se doter d’une image forte et différenciante
  • Booster la connexion émotionnelle

Création de contenus : de nouveaux enjeux pour les marques

Création de contenus : de nouveaux enjeux pour les marques

Laissez un commentaire

Saisissez votre commentaire ici!
Veuillez entrer votre nom S.V.P