Crédit Mutuel Arkéa : en euros ses impacts extra-financiers

0
530

Le Crédit Mutuel Arkéa innove en publiant la mesure en euros des impacts extra-financiers du groupe.

Cette innovation illustre concrètement l’action du Crédit Mutuel Arkéa en faveur d’une finance durable. En mesurant désormais sa performance globale, le Crédit Mutuel Arkéa démontre son engagement au service de son impact positif. Un engagement amplifié par l’adoption tout récemment du statut d’entreprise à mission. 

Le Crédit Mutuel Arkéa est la première banque française à avoir formalisé dès 2019 sa Raison d’être, redéfinissant ainsi le sens que le groupe donne à ses métiers et à son activité. Cette Raison d’être constitue le socle du plan stratégique « Transitions 2024 », par lequel le Crédit Mutuel Arkéa se positionne comme le partenaire financier agile des transitions d’avenir. Avec l’adoption du statut d’entreprise à mission en mai dernier, le Crédit Mutuel Arkéa a affirmé une nouvelle fois sa volonté de s’engager vis-à-vis de la société et de la planète.

En octobre 2021, le Crédit Mutuel Arkéa devenait la première banque française à dévoiler une méthodologie de mesure en euros de ses impacts extra-financiers. Une première application de la méthodologie était alors réalisée à l’échelle d’une de ses filiales, Arkéa Banque Entreprises et Institutionnels.

Un an après, le groupe bancaire coopératif et territorial annonce le déploiement de cette méthodologie et présente ses résultats extra-financiers à l’échelle du groupe, pour les années 2020 et 2021. Une courte vidéo didactique rend la démarche compréhensible par le plus grand nombre.

24 indicateurs environnementaux ou socio-économiques

Illustration très concrète de son ambition d’être une banque à impact positif sur son environnement, la société et l’ensemble de ses parties prenantes, le Crédit Mutuel Arkéa a développé une méthodologie unique de mesure en euros de sa performance extra-financière. Elle s’appuie sur la conversion en euros de l’impact du groupe observé au travers de vingt-quatre indicateurs environnementaux ou socio-économiques, qu’il s’agisse d’indicateurs externes (relatifs à l’activité des clients et fournisseurs) ou internes (relatifs à la propre activité du groupe).

La mesure de ces impacts extra-financiers permet ainsi d’exprimer en euros les externalités positives et négatives des actions du Crédit Mutuel Arkéa sur ses parties prenantes – sociétaires et clients, fournisseurs et salariés – et son empreinte directe. L’utilisation d’une même unité de mesure, l’euro, pour apprécier les performances financière et extra-financière permet ainsi au groupe d’évaluer sa performance globale.

Le déploiement de cette méthode inédite depuis un an connaît des avancées importantes. Après avoir présenté cette nouvelle méthodologie en octobre 2021 et testé son application sur le périmètre d’Arkéa Banque Entreprises et Institutionnels, filiale du Crédit Mutuel Arkéa dédiée au financement des entreprises, des institutionnels et des professionnels de l’immobilier, c’est désormais à l’échelle d’un périmètre élargi que la performance extra-financière du groupe est mesurée, intégrant 70% des financements du Groupe, 95% des achats externes et 90% des effectifs.

8,1 Md€ de performance extra-financière

Cela permet ainsi au groupe de dévoiler aujourd’hui les résultats de sa performance extra-financière pour les exercices 2020 et 2021. Celle-ci s’élève à 8,1 Md€ pour l’exercice 2021, en hausse de 7,3% par rapport à 2020. Les impacts directs – ceux que le groupe peut contrôler, par exemple la réduction de son propre bilan carbone – représentent 4% de cette performance (332 M€).

Les impacts indirects – ceux que le groupe influence, par exemple le recours à des fournisseurs de ses territoires qui concourt à la dynamique des emplois locaux – représentent 40% (3 222 M€).

Quant aux impacts induits – ceux auxquels le groupe contribue, par exemple l’accès au soin, et par là même à la qualité de vie en bonne santé, par le financement de médecins, d’établissements de santé ou d’EHPAD – ils comptent pour 56% de cette performance (4 536 M€). Ces résultats permettent ainsi de disposer d’une connaissance fine de l’ensemble des externalités, et démontrent l’empreinte positive du Crédit Mutuel Arkéa sur ses territoires et ses parties prenantes, bien au-delà de sa sphère d’influence directe.

À ce jour, 1 million d’euros de financements accordés par le Crédit Mutuel Arkéa génèrent en moyenne 165 000€ d’impacts socio-économiques positifs, témoignant de l’attachement du Groupe à pratiquer une finance au service des territoires et de leurs acteurs, qui illustre notamment son rôle majeur dans le soutien à l’emploi.

Enfin, ces résultats permettent également au Groupe de valoriser son empreinte territoriale : 77% de l’impact extra-financier 2021 du groupe est réalisé sur ses territoires historiques, à savoir les quatre départements d’implantation du Crédit Mutuel de Bretagne (Côtes-d’Armor, Finistère, Ille-et-Vilaine et Morbihan) ainsi que la Gironde, la Charente et la Dordogne, départements d’implantation du Crédit Mutuel du Sud-Ouest.

Source : dossier de presse

Laissez un commentaire

Saisissez votre commentaire ici!
Veuillez entrer votre nom S.V.P