Chroniques mutualistes : engagement pour la solidarité et l’innovation

0
547

Si la mutualité est aujourd’hui connue en tant que complémentaire santé au même titre que les compagnies d’assurances, beaucoup ignorent en revanche les valeurs et les fondements éthiques qui innervent son fonctionnement et qui la distinguent de ses concurrents commerciaux.

À l’occasion du 120 ème anniversaire de la FNMF (Fédération Nationale de la Mutualité Française), l’historienne Charlotte Siney-Lange revient sur les grands jalons du mouvement mutualiste, mouvement social le plus ancien en France.

Un livre qui compile exemples forts et images d’archives

Pour illustrer l’engagement d’un mouvement, souvent précurseur, aux ambitions toujours renouvelées au gré de son époque, Charlotte Siney-Lange a cherché avec ses chroniques à en retracer les principes fondateurs et les valeurs éthiques.

À travers ce recueil minutieusement documenté, rassemblant 30 articles sur les moments clés de l’histoire de la mutualité, le lecteur découvre d’abord la construction de son identité, puis ses aspirations à l’universalité, les grands défis auxquels elle a été confrontée et enfin la tradition d’innovation qui marque sa signature.

Pionnière dans l’accompagnement des plus fragiles avec, par exemple, la création dès 1905 de la première maison de retraite à Couilly-Pont-aux-Dames, l’inauguration en 1970 du centre de Kerpape, précurseur dans la réinsertion sociale et professionnelle des grands handicapés moteurs, ou dans le champ des droits des femmes avec la mise en place des premiers congés maternité, repris et généralisés par les pouvoirs publics, l’accouchement sans douleur, l’avortement, ou encore la contraception.

Ces chroniques démontrent la modernité et la capacité d’adaptation de la mutualité, qui reste profondément investie dans les problématiques de son temps. Un ouvrage grand public qui témoigne de l’évolution du plus ancien mouvement social français, historiquement solidaire, démocratique et appliqué à construire collectivement avec toujours la même ambition d’améliorer le bien-être collectif. « Dans cet ouvrage indispensable, la mutualité se révèle être un acteur de la société engagée, constitué de femmes et d’hommes qui se sont toujours adaptés pour innover humainement et socialement, pour être ensemble et construire collectivement des réponses concrètes aux besoins de leur temps » ajoute Eric Chenut, président de la Mutualité Française.

A noter : Du 7 au 9 septembre à Marseille, la Fédération nationale de la mutualité française (FNMF) analysera des données sur la solidarité et l’innovation dans les domaines de la protection sociale et de la santé

*Charlotte Siney-Lange, docteur en histoire, est chercheuse au Centre d’histoire social du XXe siècle (Paris-I), spécialiste de l’histoire de la Mutualité. Elle est l’auteur de La Politique médicosociale de la MGEN : soigner autrement ? (thèse 2006), de À l’initiative sociale (Presses du Châtelet, 2015) et dernièrement de La Mutualité. Grande semeuse de progrès social – 1850-1976 (Éditions de La Martinière, 2018).

Laissez un commentaire

Saisissez votre commentaire ici!
Veuillez entrer votre nom S.V.P