L’innovation et la santé : toujours plus connecté …

0
466

Les nouvelles technologies bouleversent le monde de la santé. Celle-ci est de plus en plus connectée et interactive.

Organisé en juin 2022 à Paris, le salon Vivatech 2022 permettait de découvrir en avant-première des innovations qui pourraient bien modifier notre rapport à la santé, d’ici quelques années.

Sous la pression du vieillissement de la population, de la pression qui pèse sur les professionnels de santé, mais aussi des potentialités nouvelles offertes pour le numérique… c’est toute la prise en charge de la santé qui est révolutionnée.

À l’avenir, les services médicaux vont avoir besoin de recourir à de nombreux dispositifs permettant non plus forcément de guérir un patient, mais de prévenir la survenance d’une pathologie. Le secteur de la healthcare se déploie, avec l’apparition de nouvelles plateformes et de briques logicielles.

Prévenir plutôt que guérir

En matière de santé, il est toujours préférable de prévenir plutôt que de guérir. L’entreprise française Circular a présenté à nouveau sa bague connectée. Moins voyante à porte que les traditionnels bracelets connectés, cet élément, déjà présenté au Consumer Electronics Show 2022 de Las Vegas, intègre de nombreux capteurs optiques.

Elle mesure ainsi la fréquence cardiaque, la saturation du sang en dioxygène (SpO2), ainsi que la température de la peau. Le principe est également de pouvoir prévenir toute apnée du sommeil. La Circular met donc un pied dans le médical en proposant une surveillance non seulement cardiaque, mais également respiratoire. L’objectif étant alors d’analyser les différentes phases de sommeil d’un patient avec un matériel moins onéreux que les dispositifs médicaux classiques.

Des attelles personnalisées

La prévention, c’est aussi le credo Scaled Tech. Cette entreprise britannique propose des attelles de poignets spécifiques pour les personnes souffrant de pathologies chroniques de ces articulations. Ces éléments sont constitués de matériaux flexibles capables de ne se plier qu’à une certaine inclinaison prédéfinie en amont.

Il devient alors impossible pour la personne sujette à d’éventuelles blessures d’effectuer un mauvais geste. Les attelles ainsi produites sont optimisées en fonction des données recueillies auprès des patients. L’idée est donc de fournir un outil nominatif pouvant servir de palliatif à une hospitalisation ou à des soins médicaux couteux.

Un bracelet pour détecter la Covid-19 avant les symptômes

Selon une étude publiée dans le British Medical Journal, les trackers d’activité portables qui surveillent les changements de température de la peau et de fréquence cardiaque et respiratoire, combinés avec un système d’intelligence artificielle pourraient être utilisés pour détecter l’infection au COVID-19 avant le début des symptômes.

Les données de surveillance ont révélé des changements significatifs dans cinq indicateurs physiologiques pendant les périodes d’incubation, pré-symptomatique, symptomatique et de récupération de COVID-19 par rapport aux mesures de base, sachant que les symptômes ont duré en moyenne 8,5 jours. L’équipe scientifique estime ainsi que l’utilisation du tracker de santé et de l’algorithme a correctement identifié 68 % des personnes positives au Covid-19 deux jours avant l’apparition des symptômes, et que la précision de l’outil avoisine les 80 %.

Si cet outil n’a pas pour vocation de remplacer les techniques de dépistage classiques, il s’agirait d’une aide utile pour fournir une alerte précoce aux utilisateurs, aidant ainsi à prévenir la propagation du virus plus largement.

De l’interactivité pour les personnes handicapées

Les récents dispositifs médicaux s’allient de plus en plus avec des services dédiés aux personnes qui ont besoin d’accompagnement. Des entreprises telles que Tactilaptic proposent ainsi des interfaces s’appuyant sur des électrodes dermiques en contact avec la peau des utilisateurs.

Ces éléments révèlent les capteurs du toucher et agissent en quelque sorte comme des capteurs numériques. Ces signaux sont alors reçus sur une application reliée à une enceinte audio. Cette dernière peut alors passer diverses sonorités et ainsi générer des interactions auprès de personnes dotées de handicaps lourds.

La médecine du travail aussi se digitalise

La transformation digitale concerne aussi les institutions. De plus en plus de services de santé au travail mettent à la disposition de ses adhérents et de leurs salariés la plateforme innovante 100% mobile uEgar pour mieux les accompagner en termes de prévention des risques et de santé au travail.

Pour aller plus loin sur le sujet de la santé connectée, L’Assurance en mouvement donne la parole à des startuppers (healthtech, medtech, biotech) qui s’engagent pour une meilleure santé sous la forme de dix podcasts. À découvrir sans modération.

Podcasts de L’Assurance en mouvement

Laissez un commentaire

Saisissez votre commentaire ici!
Veuillez entrer votre nom S.V.P