Dokki : lutter contre l’obsolescence des compétences

1
464

L’obsolescence des compétences, terme né en 1970, désigne concrètement ce qu’un salarié savait faire le jour où il a été embauché et qui n’est peut-être plus utile à l’entreprise. Focus sur ce phénomène.

Il existe deux grandes catégories d’obsolescence des compétences. L’obsolescence physique des compétences, soit la détérioration des compétences et aptitudes physiques ou cognitives par atrophie ou usure. Et l’obsolescence économique des compétences, soit l’inutilité ou perte d’importance des compétences précédemment utilisées dans un emploi donné.

Ce phénomène est concrètement défini selon l’auteur Michael Kaufmann comme « l’insuffisance des savoirs ou compétences actualisés nécessaires à un travailleur pour continuer d’être parfaitement performant dans son activité professionnelle actuelle ou future. »

Les hard-skills touchées par les mutations du monde du travail

Selon le CEDEFOP, l’obsolescence des compétences toucherait 31 % des travailleurs âgés de 50 à 55 ans contre 21 % des 30-39 ans.

Cette tendance n’a fait qu’augmenter du fait des mutations rapides du marché du travail, des nouvelles technologies mais aussi à cause de l’épidémie, qui a fait augmenter le télé-travail. Toutes ces mutations transforment l’environnement de travail des salariés entrainant l’éventuelle perte de leurs hard-skills (qui s’opposent aux soft-skills).

D’ailleurs, selon une étude menée par Fujitsu 88% des personnes pensent que d’ici 2025, l’essor de l’intelligence artificielle sera l’un des trois facteurs qui fera le monde du travail.

Pour les entreprises, il devient essentiel de prendre ces données en compte. Cela passe par exemple par le fait de réétudier la mise en place de formation digitale ou encore la valorisation des soft-skills, qui touchent davantage aux capacités comportementales ou encore à la capacité d’adaptation…

Dokki, pour former les collaborateurs et les nouvelles recrues

C’est pour surmonter ces challenges, que le groupe Futur Composé a fait naitre Dokki, la plateforme pour les clients et salariés des PME et ETI.

Cette plateforme, accessible sur le Web et sur mobile, a pour but de faciliter l’accès à l’information et analyser et saisir les enjeux de n’importe quel sujet.

Des capsules pédagogiques de 30 secondes à 5 minutes, font le résumé des notions à savoir selon le thème en jeu.

Cette plateforme peut donc être aidante lorsque l’entreprise doit intégrer un nouveau collaborateur et réexpliquer les bases d’un poste ou d’une machines-outils. Des mini-séries de mise en situation permettent aussi d’entraîner les commerciaux pour améliorer les ventes.

1 COMMENTAIRE

Laissez un commentaire

Saisissez votre commentaire ici!
Veuillez entrer votre nom S.V.P