Le Sofinscope : impacts des nouveaux modes de paiement

0
593

Depuis la crise sanitaire et en raison de la conjoncture actuelle, les Français font de plus en plus état d’un budget contraint, qui les empêche de répondre librement à leur envie de consommer.

Plus d’un Français sur deux a recours au paiement fractionné ou différé. Les paiements dématérialisés se développent également. Le Sofinscope – Baromètre OpinionWay pour Sofinco analyse les impacts des nouveaux modes de paiement sur la consommation des Français.

Des solutions qui facilitent la consommation…

Les paiements en plusieurs fois, avec ou sans frais, ou encore les paiements différés sont autant de nouveaux modes de paiement qui facilitent l’accès des Français à la consommation, aux côtés du crédit à la consommation.

Plus d’un Français sur deux indique y avoir recours, au moins ponctuellement, pour consommer tout en soulageant leur budget (58%). Des solutions appréciées quand 61% des personnes interrogées déclarent être contraintes de renoncer régulièrement à des achats faute de moyens, et que réaliser des achats onéreux demande un effort pour plus de sept personnes du dix (75%).

Pour six Français sur dix, les facilités de paiement permettent de mieux gérer les dépenses imprévues (62%), de préserver leur épargne (59%), d’acheter des produits de première nécessité qu’ils ne pourraient pas payer autrement (58%), et d’acquérir des produits de meilleure qualité (56%). Ainsi, les facilités de paiement sont essentielles au quotidien (12%) ou au moins nécessaires (18%) dans les périodes de grandes dépenses pour un Français sur trois (30%).

Les paiements en plusieurs fois sans frais sont les plus répandus (26% y ont eu recours au cours des 6 derniers mois), et un Français sur dix a utilisé récemment un paiement en plusieurs fois avec frais, un paiement différé ou un crédit à la consommation (11%).

…. mais qui génèrent aussi des réserves

Si les Français voient les facilités de paiement comme une aide pour les périodes difficiles, ils émettent cependant quelques réserves à ces modes de paiement. Pour plus de six Français sur dix (66%), ils inciteraient à acheter des produits dont ils n’ont pas besoin, et rendraient plus difficile le suivi des dépenses (62%).

Par ailleurs, les paiements en plusieurs fois sembleraient aussi favoriser des achats aux montants plus importants : un Français sur deux serait en effet prêt à payer plus cher un produit ou un service s’il avait la possibilité de payer en plusieurs fois (49%). Néanmoins, la plupart opteraient pour un montant un peu plus élevé (39%), contre 10% qui seraient prêts à payer beaucoup plus cher.

Les montants dépensés font ainsi partie des principaux freins au recours aux facilités de paiement. Un Français sur quatre ne serait pas intéressé par le recours à des facilités de paiement car il aurait peur de dépenser plus qu’il ne le devrait (25%) et appréhende le montant des intérêts (26%). Par ailleurs, 18% craignent de ne pas avoir les moyens de rembourser toutes les mensualités.

L’essor des paiements dématérialisés

Les paiements dématérialisés (applications de paiement en ligne, paiement sans contact par carte bancaire ou via mobile) ont trouvé leur place dans les modes de consommation. Ils sont devenus une habitude pour plus de six Français sur dix (62%). Dans les faits, 86% des Français ont utilisé au moins un paiement dématérialisé au cours des 6 derniers mois, principalement des paiements sans contact (81%).

Les autres modes de paiement dématérialisé ont déjà conquis un large public, notamment parmi les jeunes même s’ils doivent encore se démocratiser : les applications de paiement en ligne (Paypal, Lydia, Pumpkin, etc.) ont récemment été utilisées par près d’un Français sur deux (46% au cours des six derniers mois), et le paiement sans contact avec une application mobile (Apple Pay, Paylib, etc.) par 18%. Là encore, certaines réticences persistent : 54% des Français déclarent perdre la valeur de l’argent avec ce type de paiement, et 44% ont le sentiment de moins bien contrôler leurs dépenses.

Source : « Le Sofinscope – Baromètre OpinionWay pour Sofinco ».

Laissez un commentaire

Saisissez votre commentaire ici!
Veuillez entrer votre nom S.V.P