Home Réglementation Le droit pénal à l’épreuve des cyberattaques

Le droit pénal à l’épreuve des cyberattaques

Le Club des juristes, think tank juridique français présidé par Bernard Cazeneuve, publie le premier rapport sur le droit pénal à l’épreuve des cyberattaques. Ce rapport est piloté par Bernard Spitz, président du Pôle Europe et International du MEDEF, et Valérie Lafarge-Sarkozy, avocate associée du cabinet ALTANA.

Ce rapport fait le point sur le risque cyber à l’aune de la pandémie (20% des assauts cyber sont le fait du télétravail) mais surtout pour l’avenir dans une économie en digitalisation croissante. Il porte notamment sur :

  • L’état d’un risque qui fait de la sphère du risque cyber la troisième économie mondiale avec une valeur estimée à 6 000 milliards de dollars en 2021 (190 000 dollars à la seconde) avec pourtant des coûts de mise en œuvre faibles (5 dollars en moyenne pour acheter un virus ou équivalent sur le darknet)
  • Un constat partagé entre des représentants de l’Etat (participation du DG de l’ANSSI, de la police et de la gendarmerie au rapport), des entreprises (notamment Airbus et Orange), de la magistrature (Procureur de la République de Paris, Avocat général près la cour de cassation, Conseiller d’Etat, et des assurances ;
  • Le risque majeur pour l’économie si l’arsenal technologique et juridique n’est pas renforcé (une entreprise ciblée sur deux est une PME) comme pour la sphère publique, comme le démontrent les attaques récentes sur les serveurs de l’éducation nationale ou de la santé.

Téléchargez ce rapport ?

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.