De plus en plus d’acteurs sont intéressés par l’assurance Takaful

0
280

C’est au Soudan que la forme d’assurance Takaful a connu ses prémices avec The Islamic Insurance Company en 1979. Depuis, elle n’a cessé d’évoluer. Regardons cela de plus près.

L’assurance Takaful : définition et croissance

L’assurance islamique, dite Takaful du mot arabe Kafala pour « se garantir mutuellement » ou « accord d’entraide et de solidarité » est un principe qui repose sur 3 interdits fondamentaux, à savoir : le hasard, les intérêts et la spéculation. Les opérations doivent être conformes à la charia qui est la loi islamique.

Elle est une alternative à l’assurance classique, car elle se “distingue” en considérant les primes comme des contributions à un fonds commun pour répartir le risque de survenance d’un événement. Les membres du groupe sont à la fois des assureurs et des assurés et prônent le partage équitable des risques et des bénéfices, à la différence du transfert. À la clôture de l’exercice, les surplus ne sont pas conservés et sont rendus aux adhérents ou versés sous forme d’impôt islamique, appelé zakat, à un organisme de charité.

Quant au gestionnaire du fonds qui apporte le capital nécessaire à la création et à la solvabilité de l’entreprise, et qui renfloue les déficits si besoin, sa rémunération est sous 2 formes. La première est un contrat d’agence, la wakala, qui lui verse un montant déterminé pour s’occuper du fonds prélevé des primes collectées. La seconde est une association du gestionnaire aux bénéfices réalisés par le fonds, la moudaraba.

Le développement économique de l’assurance des pays musulmans est donc récent. Dans toutes les zones où elle est en vigueur, elle est contrôlée par un comité consultatif de spécialistes en charge de la vérification de la conformité des pratiques.

De plus en plus d’acteurs sont intéressés par l’assurance Takaful. Elle est investie aujourd’hui dans les pays occidentaux à forte concentration musulmane. Il y a une dizaine d’années, plus de 250 compagnies d’assurances islamiques agissaient dans environ 75 pays. Ce sont dans deux principales zones que l’assurance islamique domine, à savoir, le conseil de coopération du Golfe (CCG) et l’Asie du Sud-Est.

Quelques exemples d’acteurs assurantiels Takaful

Watania, une compagnie Takaful, a été élue gagnante en tant que « Compagnie Takaful de l’année » par Middle East Insurance Review en 2021. L’assureur a été fondé à Abu Dhabi par quelques institutions importantes de la capitale des Émirats arabes unis. Il a été récompensé pour avoir fait preuve de bonne gestion sur le marché Takaful à l’aide de produits et de pratiques conformes à la charia. Il a aussi été réactif face à la demande de ses clients et des intermédiaires et a renforcé l’image du Takaful dans la région avec certaines initiatives.

De même, en ce début d’année 2021, le régulateur du marché financier égyptien a autorisé l’augmentation du capital social d’Orient Takaful Insurance Egypt. L’action est financée principalement par les bénéfices de l’entreprise affiliée située aux Émirats arabes unis. La compagnie a été fondée en 2009 et joue un rôle majeur en Égypte, l’agence AM Best l’a d’ailleurs notée A+ et la juge meilleur assureur dans ce pays, en Afrique et au Moyen-Orient.

En outre, Amana Takaful Insurance, un assureur au Sri Lanka, poursuit sa croissance sur le marché de l’assurance islamique en ne montrant que des taux positifs pour le second trimestre de 2021.

Pour finir, revenons sur notre territoire français où Saafi opère en tant que courtier en assurance Takaful depuis quelques années. Créé à Marseille en 2015, l’intermédiaire désire être l’interlocuteur privilégié des personnes souhaitant accéder à une assurance Takaful tout en leur proposant de nouvelles solutions. Il réalise en parallèle des études de faisabilité juridiques et financières qui l’aident à structurer ses assurances.

Les principes du Takaful en vidéo ?

Laissez un commentaire

Saisissez votre commentaire ici!
Veuillez entrer votre nom S.V.P