Home Start-up OOCAR surveille et prédit « la santé » des véhicules

OOCAR surveille et prédit « la santé » des véhicules

Le Big Data et les objets connectés révolutionnent l’industrie automobile. La startup OOCAR grâce à un boîtier connecté propose de surveiller « la santé » de son véhicule. Ce boîtier remonte les informations concernant le véhicule et donc la manière dont il est conduit. Grâce à OOCAR, les professionnels (assureurs, garages..) ont accès à un maximum d’informations sur leurs clients, ce qui permet de mieux cibler leurs besoins. Philippe Chassany, son fondateur, nous présente le concept d’OOCAR.

Alors qu’est-ce que Oocar ? Et comment est né le projet ?

En novembre 2013 je découvre la prise diagnostic (OBD) de ma voiture ! Créateur en série de startups, je me lance et finance le développement d’une application mobile et d’une plateforme. En novembre 2015, une application connectée à la voiture et un service à destination à la fois des conducteurs et des professionnels voient le jour. L’aventure commence !

OOCAR est une plateforme de données et de services destinée aux secteurs de l’après-vente et de l’assurance automobile.

C’est une solution qui permet au professionnel de l’après-vente de fidéliser ses clients et d’augmenter ses entrées ateliers.

Pour les assureurs, OOCAR est à la fois un catalyseur de services liés à l’automobile et une fantastique source de données afin de créer des offres innovantes et personnalisées à destination de ses clients.

OOCAR est une véritable carte de fidélité.

Plus précisément, OOCAR c’est :

  • une application pour conducteur afin de surveiller la santé de sa voiture, de faire sa maintenance prédictive, d’améliorer son expérience de conduite, et de bénéficier de services pratiques et personnalisés afin de réduire son budget automobile.
  • un boîtier, branché en plug&play sur la voiture, qui remonte les informations d’usage, d’usure et de santé du véhicule.
  • des applications en ligne pour les professionnels pour anticiper les besoins de leurs clients pour mieux les servir au meilleur moment, et communiquer avec eux de façon personnalisée.

Quels sont les parcours des créateurs de cette startup ?

Je suis fondateur et président de la société, et entrepreneur qui a créé, financé et développé 4 sociétés depuis 25 ans. De l’âge d’or des services informatiques jusqu’à un service de streaming musical dans le monde arabe en passant par les jeux mobiles sur smartphones, j’ai créé des produits et trouvé leurs marchés tant en B2C qu’en B2B.

Quels sont vos produits/services et quelle(s) innovation(s) apportez-vous aux « assurés » ?

Selon l’INSEE, l’automobile est le 3ème poste de dépenses d’un foyer français avec environ 6000€ par an soit 12% du budget de la famille. Le manque de transparence des services liés à l’automobile, l’entretien, l’assurance, n’est pas propice à une relation de confiance avec les professionnels.

Pour l’assuré

OOCAR utilise le 2ème écran présent dans la voiture, le téléphone du conducteur, pour proposer une expérience innovante. L’application OOCAR n’est pas un coach de conduite, elle centralise des services pratiques et personnalisés liés aux instants de consommation de l’automobiliste.
Du lavage, à l’entretien ou même l’assurance en passant par la prise d’essence ou le stationnement en parking, OOCAR couvre les besoins de l’automobiliste au quotidien, anticipe ses besoins avec des algorithmes prédictifs puissants.
L’assurance devient un service qui s’intègre comme un autre dans une expérience, prenant en considération toutes les données issues du conducteur, de son véhicule et de son usage.

La mission d’OOCAR : S’inscrire dans l’écosystème automobile
Le marché de l’automobile est en pleine mutation digitale. Les constructeurs tentent de passer d’un modèle de vente à un modèle de services.

OOCAR propose à l’intégralité des acteurs de la chaîne de valeurs du marché automobile (concessionnaire, agents, garages, assisteurs, assureurs …) une carte de fidélité digitale en les connectant directement à leurs clients et prospects, pour ainsi les fidéliser, mieux les servir, et plus souvent.

“ Nous souhaitons faire évoluer la relation entre l’automobiliste et l’assurance grâce à un outil digital innovant “.

“ Nous aidons les acteurs de l’industrie à passer d’une communication ‘One to Many’ à ‘One to One’ afin de proposer des offres plus ciblées et personnalisées ”, ajoute Tobias Nevin, directeur opérationnel.

Quel est votre business model ? Avez-vous fait ou allez-vous faire une demande de levée de fond ?

En B2B2C, au travers des clients tels les assureurs, les distributeurs et les réseaux de garages, OOCAR a 3 sources de revenus « directs » :

– la vente en gros des boîtiers

– l’abonnement en SAAS à la plateforme de données et services en fonction du volume des voitures actives

– une commission éventuelle sur l’activité commerciale des conducteurs auprès des clients

Auxquels s’ajoute une source de revenus « indirects » du réseau, notamment la vente de campagne (leads) des acteurs non concurrents (offres in-app).

En mode “vitrine”, via son site marchand my.oocar.com, OOCAR génère un peu de revenus “directs”. Ce canal est important pour conserver une communauté de conducteurs en propre que nous utilisons pour tester et faire évoluer les applications mobiles iOS et Android.

Quels sont vos objectifs à court terme ?

Après 2 années de développement, une année de commercialisation auprès des acteurs de la distribution et plus généralement de l’après-vente automobile, OOCAR est heureux d’avoir sceller un partenariat avec le groupe Autodis (Autodistribution, Mondial Pare-Brise, Doyen …). Ce partenariat vise à équiper le réseau de 2000 garages AD (le 1er réseau indépendant en France) avec la solution AD AUTO CONNECT, gagnante du grand prix du salon Equip Auto 2017, dérivée du service OOCAR en marque blanche.

En 2018, OOCAR compte sceller des partenariats avec des acteurs de la distribution et cible un partenariat avec un assisteur et un assureur / une banque-assureur.

Qu’attendez-vous des acteurs du secteur de l’assurance ?

Ces 18 derniers mois, les assureurs tels Axa, via sa filiale Direct Assurance, et Allianz ont montré une certaine voie en proposant des services UBI en Pay As You/How You Drive au conducteur.

Nous pensons que d’autres alternatives sont possibles pour offrir au conducteur une expérience non forcément centrée sur l’assurance mais prenant en considération la multiplicité et la diversité des services pour l’automobiliste.

Nous attendons donc du secteur d’avoir une vision large, de faire confiance à des petites entreprises innovantes pour les accompagner dans la création de valeurs pour fidéliser leurs souscripteurs actuels, réduire l’attrition dans un marché concurrentiel ou la bataille du prix n’est plus aussi différenciante.

Quel message adresseriez-vous aux décideurs du secteur de l’assurance ?

OOCAR propose une alternative au secteur de l’assurance en s’appuyant sur ses compétences et en tirant le maximum de bénéfice de son offre existante.

  • Créer une “Assurance As A Service” délivrée au sein d’une application mobile “Santé Budget” dérivée d’OOCAR centrée sur l’entretien et les services pratiques pour l’automobiliste.
  • Intégrer des services “Santé Budget” centrés sur l’entretien et les services pratiques pour l’automobiliste au sein de ou des applications mobiles de l’assureur.

La société est donc à la recherche d’un partenaire du secteur de l’assurance qui ambitionne de faire évoluer son offre de services avec une valeur “budget-santé” immédiatement perçue par le conducteur et de s’appuyer sur le réseau de distribution des partenaires d’OOCAR pour tirer profit des synergies avec les autres acteurs de la chaîne de valeurs de l’industrie automobile associés.

Pour contacter OOCAR, cliquez ici.

Retrouvez OOCAR :

Jean-Luc Gambey 

Compte Twitter

Compte LinkedIn 

 

 

 

 

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.