Inde : hausse de la technologie assurance en campagne

0
390

L’adoption accrue d’Internet et la demande de smartphones se sont nourries l’une de l’autre pour conduire à une acceptation importante des systèmes fintech, des plateformes en ligne de santé, d’apprentissage et des outils de paiement. Le PDG de Shriram Life Insurance Company, Manoj Jain, nous en dit plus dans l’article de Financial Express.

Des moyens mis en œuvre pour numériser la ruralité

Les initiatives « Digital India » du gouvernement central ont encore amélioré la pénétration et la portée de la technologie numérique, en particulier dans les zones géographiques rurales et dans le segment de l’assurance où le délai d’exécution (TAT pour Turnaround time) est un facteur critique pour l’assuré.

Alors que le pays s’engage dans une révolution numérique à la demande de ses 750 millions d’utilisateurs de smartphones, les assureurs se positionnent de manière unique pour couvrir plus de vies en quelques clics sur leur téléphone.

Par exemple, une vidéo d’un rapport d’examen médical (MER pour Medical Examination Report) rapide et facile pour la souscription a considérablement réduit le TAT d’émission. Là encore, les processus automatisés et l’analyse des données répondent de manière proactive aux besoins des clients et améliorent le délai d’exécution.

La technologie a éliminé la nécessité pour les clients de parcourir de longues distances pour bénéficier de produits ou de services. Les paiements numériques, en particulier UPI (pour Unified payments interface), ont révolutionné les transactions de paiement et d’achat. Il a éliminé la nécessité pour les clients d’être physiquement présents sur le point de vente.

En assurance, la technologie a eu un impact positif dans plusieurs cas. Les compagnies d’assurance vie ont créé divers processus intégrés à la technologie pour faciliter le règlement des sinistres.

Ces interventions technologiques ont accéléré divers processus en catalyseurs politiques solides, comme eKYC (pour Know your customer), les mandats ECS (pour Electronic clearing service) et les déclarations de sinistres et autres services.

L’eKYC, une réalisation historique

L’approbation par l’UIDAI de la certification eKYC pour les compagnies d’assurances marque une étape importante vers l’intégration instantanée et sécurisée des clients. Cela a été un pas remarquable dans le processus d’agrégation de polices, aidant les agents d’assurances à remplacer les monceaux administratifs et de téléchargement d’images par quelque chose de simple comme un mot de passe temporaire.

Les agences eKYC certifiées sont encore difficiles à trouver, alors que s’associer avec l’une d’entre elles peut grandement améliorer les chances d’obtenir une couverture, même dans les intérieurs ruraux où l’on dispose d’un document de base.

Les mandats ECS simplifiés

L’obtention d’un bon taux de persistance dépend de la capacité de la technologie à permettre aux utilisateurs de payer leurs primes de renouvellement de la manière la plus simple possible. Lier les comptes bancaires aux smartphones est un moyen sûr de renforcer le service de compensation électronique qui permet de prélever automatiquement les primes gratuitement.

Dans les marchés ruraux, ce service est un différenciateur essentiel de la continuité des politiques, en particulier dans les zones où il n’y a pas de banques ou de compagnies d’assurances.

Les déclarations de sinistres et autres services

Pour la clientèle rurale, les déclarations de sinistres ont subi un changement radical dans leurs schémas de réponse. La technologie offre aux entreprises la possibilité d’être plus concentrées et empathiques dans leur approche en faisant correspondre tout cela avec rapidité et clarté.

Avec la technologie en place, les clients peuvent apporter des modifications liées aux candidats et réglementer activement leurs politiques comme ils le souhaitent plutôt que de demander à une personne externe de le faire pour eux.

Ainsi, de nombreuses interventions numériques basées sur la technologie des applications, l’intelligence artificielle ou les bots aideront davantage les clients de l’Inde rurale et semi-urbaine à accéder et à profiter des produits assurantiels. Bientôt, l’expérience des consommateurs dans les villages indiens sera comparable à celle des habitants des grandes villes indiennes.

Laissez un commentaire

Saisissez votre commentaire ici!
Veuillez entrer votre nom S.V.P