Précarité numérique : Aésio Mutuelle, pour plus d’inclusion

0
579

Payer ses impôts, obtenir un justificatif, réserver un rendez-vous chez le médecin, voire bénéficier d’une téléconsultation avec un professionnel de santé… internet est devenu incontournable dans la vie quotidienne. À tel point que la précarité numérique entraîne des impacts négatifs. Les seniors sont particulièrement concernés. AESIO mutuelle se mobilise pour une société plus inclusive.

Un quart des plus de 60 ans n’utilise jamais internet (1). Un constat qui se traduit par des difficultés pour communiquer et utiliser les services publics ou privés. Ces inégalités contribuent à isoler et fragiliser ces seniors à l’heure du « tout numérique ». Elles viennent se superposer aux inégalités d’accès aux soins (télémédecine, prise de rendez-vous en ligne vaccination Covid19) favorisant ainsi l’émergence d’un espace d’exclusion.

Dans le même temps, véritable levier d’émancipation, le numérique apporte de nombreuses solutions dans l’innovation sociale (appli santé, objets connectés). Il simplifie le quotidien, rapproche les familles éloignées, rend l’information accessible et constitue un axe de développement social, culturel et économique.

Parce que la précarité numérique fait planer le risque du renoncement aux soins, que l’illectronisme est un facteur aggravant d’isolement social et que ces inégalités accélèrent la perte d’autonomie des aînés, AÉSIO mutuelle s’engage dans une politique d’inclusion numérique auprès de ses adhérents, de ses collaborateurs et du grand public. Objectifs : lutter contre le phénomène d’exclusion et concourir à une transition numérique humaine et sociale.

Des ateliers pour les seniors

AÉSIO mutuelle propose ainsi, entre septembre et décembre 2022, des ateliers pour les seniors débutants qui souhaitent s’initier aux outils numériques, en partenariat avec l’association AGIRabcd. Plus de 600 seniors pourront bénéficier de ce dispositif solidaire, dans le cadre de 42 ateliers, organisés dans une vingtaine de villes dans toute la France autour de trois thématiques : smartphones et tablettes, administration 2.0, fraudes et arnaques.

D’autres initiatives visant à réduire la fracture numérique sont proposées. Ainsi, le dispositif itinérant DigiTruck, créé par Huawei, qui permet d’aller à la rencontre des habitants des quartiers défavorisés pour leur proposer des formations au numérique gratuite. Un autre axe réside dans l’installation d’équipements partagés dans l’espace public tels que les cabines acoustiques connectées conçues par Weem qui peuvent être utilisées pour les démarches administratives, voire les téléconsultations avec thermomètre et stéthoscope intégrés ou encore la Borne des Buralistes développée par Proxigital qui permet aux utilisateurs de changer leur carte grise, souscrire à une assurance ou réserver un billet de train chez leur buraliste. La lutte contre la fracture numérique passe aussi par l’adaptation des outils aux personnes en situation de handicap. Ainsi, l’association Valentin Haüy a fait de l’accessibilité numérique un de ses principaux thèmes d’action.

Date et lieu des ateliers AÉSIO Mutuelle AGIRabcd

Laissez un commentaire

Saisissez votre commentaire ici!
Veuillez entrer votre nom S.V.P