Courtier de proximité, un métier de plus en plus complexe ?

0
317
Il s’agit de l’information majeure du premier baromètre Zenioo. DDA, devoir de conseil, RGPD et plus récemment autorégulation par des associations… les contraintes légales et le contrôle sur les activités de courtage ne cessent de se renforcer, rendant ce métier de plus en plus difficile selon 74% des courtiers indépendants interrogés par OpinionWay dans une étude commandée par le tout nouveau grossiste Zenioo.

Cette étude “révèle un vrai malaise du courtage indépendant devant un métier toujours plus complexe et des conditions de travail difficiles.” précise le communiqué de presse.

Les principales données mises en évidence par l’étude sont les suivantes :

1) Les contraintes légales et la conformité pèsent sur les courtiers indépendants.

De manière écrasante, c’est l’environnement légal et la conformité qui rendent ce métier plus difficile pour 71% des courtiers … et même très difficile pour plus d’un tiers d’entre eux. Ils sont 87% à penser que l’environnement légal influencera fortement la transformation du métier dans les prochaines années.

2) Des courtiers qui se sentent très seuls et pas suffisamment accompagnés.

Sur cet environnement légal si impactant, seuls 12% des courtiers se sentent très bien accompagnés par les courtiers grossistes.

3) Une digitalisation en marche qui pourra faciliter le métier… à condition d’être bien accompagné.

La digitalisation est au contraire jugée comme un facilitateur pour 46% des courtiers. Pour 72% d’entre eux, elle jouera aussi un rôle majeur sur l’évolution du métier dans les dix prochaines années. Mais, là encore, 23% se sentent mal préparés et mal formés à ces nouveaux outils.

4) Des courtiers grossistes pas suffisamment à l’écoute.

Seuls 22 % des courtiers déclarent être très bien écoutés par les grossistes.

Selon CP

Laissez un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here