Home Citoyenneté Empowerment des usagers du système de santé

Empowerment des usagers du système de santé

La Fondation d’entreprise ADRÉA dévoile les lauréats de la première session de son appel à projets portant sur le renforcement du pouvoir d’agir (ou empowerment) des usagers du système de santé. Les projets retenus ont pour vocation de permettre à chaque patient de devenir pleinement acteur de sa santé. Après délibération, la Fondation a récompensé 3 projets impliquant les patients, les aidants et autres usagers du système de santé.

  • Afa Crohn RCH France – Projet : CET MA MICI – Harmoniser les programmes d’éducation thérapeutique (ETP1) proposés aux malades de MICI2, notamment grâce au développement de nouveaux outils adaptés à leurs besoins, et former 20 nouveaux patients-experts3. Dotation : 76 000 €

Le projet en bref :  L’association comptabilise une soixantaine d’établissements en France proposant  des programmes d’ETP aux patients touchés par la maladie de Crohn ou la recto-colite hémorragique. Néanmoins les programmes varient d’une structure à une autre. L’accompagnement proposé par la Fondation permettra d’harmoniser à l’échelle nationale l’ensemble des programmes. Cette harmonisation passe par deux actions : co-créer des outils en phase avec les attentes des patients et former 20 nouveaux patients-experts à l’ETP. Le travail de co-création se fera avec les patients, les patients-experts, leurs proches ainsi que le personnel médical.

  • Trisomie 21 France – Projet : Ma parole doit compter – Accompagner l’association dans la réalisation d’un kit visant à encourager et faciliter la prise de parole des personnes avec une trisomie 21 ou une déficience intellectuelle auprès des professionnels du système de santé. Dotation : 28 360 €

Le projet en bref : Le projet Ma parole doit compter, soutenu par la Fondation ADRÉA, vise à favoriser l’autoreprésentation et la pair-représentation des personnes avec une trisomie 21 ou une déficience intellectuelle auprès des professionnels du système de santé. Pour cela, l’association organisera plusieurs séminaires de travail avec les personnes concernées en vue de co-construire avec elles un kit comprenant des outils numériques et des vidéos pédagogiques, qui sera diffusé ensuite à l’ensemble des adhérents Trisomie 21 France.

  • Association départementale pour l’insertion des sourds (ADIS) – Projet : En signes de mémoire – Accompagner la conception d’outils par et pour les personnes sourdes sur les problématiques liées au bien- vieillir. Dotation : 21 641 €

Le projet en bref : Partant du constat que les personnes sourdes vieillissantes sont également touchées par l’exclusion et la perte d’autonomie, l’Adis souhaite rendre accessible en Langue des Signes (LSF) les contenus relatifs à la stimulation du cerveau pour les seniors touchés par la surdité. La Fondation accompagnera l’association dans l’organisation d’une série de 10 ateliers portant sur l’entrainement cérébral, l’activité physique et l’alimentation. Ainsi, les bénéficiaires (âgés de 60 ans ou plus et/ou inactifs) auront accès à des outils indispensables pour mieux vieillir et stimuler leur cerveau.

Lancée en novembre dernier, la première session de l’appel à projets 2019 a permis à 49 porteurs de projet de proposer leurs initiatives visant à valoriser l’expérience et/ou la participation directe des usagers du système de santé. Pendant 2 ans, les nouveaux lauréats pourront bénéficier de l’accompagnement de la Fondation d’entreprise ADRÉA pour la bonne réalisation de leur projet. « Lors de cette première session, nous avons eu des projets d’une très grande qualité. Cela a été très difficile de les départager, c’est pourquoi nous avons décidé d’en récompenser 3. La Fondation d’entreprise ADRÉA est ravie de pouvoir les accompagner pendant les 2 prochaines années et de contribuer ainsi à l’empowerment des patients. » affirme Dominique Sainthuille, Présidente de la Fondation d’entreprise ADRÉA.

La Fondation d’entreprise ADRÉA a lancé la 2e session de l’appel à projets annuel sur le thème du renforcement du pouvoir d’agir (ou empowerment) des usagers du système de santé. Il est ouvert à l’ensemble des organisations à but non lucratif mettant en œuvre des projets d’intérêt général sur le territoire français. Le dépôt des candidatures est possible jusqu’au 30 avril 2019.

Dossier de candidature à remplir via la plateforme : http://presenter-un-projet.adrea.fr/fr/ À noter que les dépôts de dossier s’effectuent uniquement en ligne.

 

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.