Home Citoyenneté Amortir les conséquences d’une tragédie est une des définitions de l’assurance

Amortir les conséquences d’une tragédie est une des définitions de l’assurance

« Amortir les conséquences d’une tragédie est une des définitions de l’assurance. A l’écoute attentive des nombreuses difficultés et préoccupations exprimées depuis l’automne dernier, nous avons choisi d’agir en faveur des familles monoparentales, particulièrement fragiles en cas de coup dur » explique Jacques de Peretti, Président-directeur général d’AXA France. « Aux côtés de 12 grandes entreprises françaises cosignataires de la tribune du monde du 18 décembre dernier, AXA France s’est engagée à contribuer à une « économie plus inclusive ». Cela consiste notamment à faciliter l’accès de tous à la protection, c’est-à-dire a un minimum de sérénité, à l’image de cette rente d’éducation gratuite qui contribue à ce que le décès ou l’invalidité permanente du parent ne pénalise pas l’avenir des enfants ».

AXA France propose 1 000 rentes éducation gratuites. Cette initiative concrétise l’engagement pris en décembre dernier aux côtés des grandes entreprises françaises. Disponible à partir du 1e février, elle s’adresse aux pères et mères seuls dont les revenus bruts mensuels sont inférieurs à 2 000 euros.

Quand la rente d’éducation gratuite est-elle versée ?

La rente éducation est une garantie d’assurance : en cas de décès ou d’invalidité totale et permanente du parent, chaque enfant reçoit la somme mensuelle de 200 euros jusqu’à sa 26e année, notamment pour l’aider à poursuivre ses études.

A qui s’adresse la rente d’éducation gratuite ?

La rente d’éducation gratuite est proposée aux familles monoparentales dont le revenu brut est inférieur à 2 000 euros par mois et dont le ou les enfants ont moins de 25 ans. AXA France l’offre à 1 000 familles, pour une durée de 5 ans [1].

Comment la solliciter ?

Les pères ou mères de famille monoparentale qui remplissent les conditions de revenus sont invités à contacter l’agent général AXA proche de leur domicile.

[1] Sous réserve de la transmission annuelle du dernier avis d’imposition ou de l’Avis de Situation Déclarative à l’Impôt sur le Revenu (ASDIR), afin de s’assurer que la situation du parent reste inchangée (situation parentale et critère de revenus).

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.