Home Assurance-fiction Bienvenue dans l’avenir de l’assurance, vu par Scott, client en 2030

Bienvenue dans l’avenir de l’assurance, vu par Scott, client en 2030

Son assistant personnel numérique lui commande un véhicule autonome pour une réunion en ville. Après avoir sauté dans la voiture qui arrive, Scott décide qu’il veut conduire aujourd’hui et met la voiture en mode « actif ». L’assistant personnel de Scott identifie un itinéraire potentiel et le partage avec son assureur de la mobilité, qui réagit immédiatement par un itinéraire alternatif présentant une probabilité beaucoup plus faible d’accidents et de dommages de la route, ainsi que l’ajustement calculé à sa prime mensuelle. L’assistant de Scott l’avertit que sa prime d’assurance de mobilité augmentera de 4 à 8% en fonction de l’itinéraire qu’il choisit, du volume et de la répartition des autres voitures sur la route. Il l’avertit également que sa police d’assurance-vie, désormais facturée à la consommation, augmentera de 2% pour ce trimestre. Les montants supplémentaires sont automatiquement débités de son compte bancaire.

Lorsque Scott arrive sur le parking de sa destination, sa voiture heurte l’un des panneaux de stationnement. Dès que la voiture cesse de bouger, ses diagnostics internes déterminent l’étendue des dégâts. Son assistant personnel lui demande de prendre trois photos de la zone du pare-chocs avant droite et deux des environs. Au moment où Scott retourne au siège du conducteur, l’écran du tableau de bord l’informe des dommages, confirme que la réclamation a été approuvée et qu’un drone mobile a été envoyé sur le lot pour inspection. Si le véhicule peut être conduit, il peut être dirigé vers le garage en réseau le plus proche pour réparation après l’arrivée du véhicule de remplacement.

Bien que ce scénario puisse sembler au-delà de l’horizon, de telles histoires d’utilisateurs intégrées apparaîtront à travers toutes les lignes d’assurance avec une fréquence croissante au cours de la prochaine décennie. En fait, toutes les technologies requises ci-dessus existent déjà et beaucoup sont à la disposition des consommateurs. Avec la nouvelle vague de techniques d’apprentissage en profondeur, telles que les réseaux de neurones convolutifs, l’intelligence artificielle (IA) peut tenir sa promesse d’imiter la perception, le raisonnement, l’apprentissage et la résolution de problèmes de l’esprit humain. Dans cette évolution, l’assurance passera de son état actuel de «détection et réparation» à «prédiction et prévention», transformant ainsi tous les aspects de l’industrie. Le rythme du changement s’accélèrera également à mesure que les courtiers, les consommateurs, les intermédiaires financiers, les assureurs et les fournisseurs deviennent plus aptes à utiliser des technologies de pointe pour améliorer la prise de décision et la productivité, réduire les coûts et optimiser l’expérience client.

Voir la suite de ce contenu très intéressant produit par McKInsey, intitulé Insurance 2030—The impact of AI on the future of insurance. By Ramnath Balasubramanian, Ari Libarikian, and Doug McElhaney

 

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.