Home Réseaux Florent Martin « Les réseaux sociaux sont des outils formidables, mais à...

Florent Martin « Les réseaux sociaux sont des outils formidables, mais à utiliser à bon escient ! »

Florent Martin est agent général Generali, il a 45 ans, est marié et a 2 enfants. Nous avons décidé d’effectuer un interview flash de Florent sur son usage des réseaux sociaux.

Florent, Vous êtes agent général depuis 10 ans après 16 ans passées comme salarié du réseau Generali. Votre préférence semble aller vers la prévoyance et la retraite, deux marchés où vous avez un vrai rôle à jouer de par votre expertise. D’un point de vue général, le secteur de l’assurance est-il un secteur particulièrement adapté à l’usage des réseaux sociaux ?

A priori, l’assurance et les réseaux sociaux semblent à des années lumières. Mais je pense que les compagnies d’assurance commencent à comprendre l’intérêt de l’utilisation des réseaux sociaux car la population présente sur ces outils digitaux est globalement assez jeune. Ce sont donc nos clients de demain !

En ce qui vous concerne, Florent, à partir de quand avez-vous décidez d’aller sur les réseaux sociaux ?

J’y suis arrivé par le plus grand des hasards. Depuis 2011 sur Twitter. Je végétais sur ce réseau social depuis 2 ans et j’ai croisé Marie-Christine Lanne, Directrice  de la communication de Generali France. Nous avons beaucoup échangé et Marie-Christine m’a coaché sur ce que je devais et pouvais faire. J’ai suivi ces conseils et enfin c’était parti !

Quels sont les réseaux sociaux que vous utilisez ? Pourquoi ? Quel est votre rythme et le temps consacré à cela ?

J’utilise Twitter, Facebook et LinkedIn. Twitter car il s’agit d’une veille d’actualités en temps réel qui me permet de « savoir » ou « penser savoir » ce qui se passe sur des sujets intéressants. Linkedin est plus pour moi un réseau professionnel, pour du recrutement de clients, des informations importantes professionnelles et enfin Facebook, vraiment destiné à mes clients et prospects. Je consacre en tout 20 à 30 minutes par jour pour publier environ 5 à 10 articles par semaine.

J’ai établi une ligne directrice : l’assurance, bien sûr, et tout ce qui gravite autour du thème de la responsabilité sur le bien-être, par exemple. En tant qu’agent général, ma «spécialité » est la Retraite et la Prévoyance. Sujets sur lesquels nous avons un vrai rôle social à jouer par rapport à certains de nos concurrents.  Par exemple, un banquier proposera des contrats par rapport à ses objectifs commerciaux et non par rapport aux besoins exprimés par ses clients. Enfin, chaque début de week-end, je publie un dessin humoristique, si possible en rapport avec l’actualité.

En tant qu’Agent d’assurance, pensez-vous que cette activité sur les réseaux sociaux est indispensable pour l’activité de votre agence ?

A ce jour, elle n’est pas indispensable du tout. Cependant, ne sachant prédire l’avenir, ce serait une faute professionnelle de ne pas être présent sur les réseaux sociaux qui sont un usage devenu prédominant dans la société d’aujourd’hui avec 3 milliards de socionautes.

Quels sont, pour vous, les objectifs poursuivis dans l’utilisation des réseaux sociaux ?

Actuellement, ce qui me motive est la volonté d’entretenir avec mes clients, une relation par un autre canal.

Pensez-vous que votre activité sur les réseaux sociaux est un facteur d’amélioration d’efficacité dans votre travail ?

Je ne mesure pas vraiment l’impact de ma présence sur les réseaux sociaux. Je trouve qu’il y a un emballement à ce sujet. Quoiqu’il en soit, c’est un moyen supplémentaire de donner de l’information, d’en trouver (après vérification) et de communiquer avec nos clients et prospects.

Et pour conclure sur les réseaux sociaux ?

Les réseaux sociaux sont des outils formidables, mais à utiliser à bon escient. Il peut aussi se révéler sur ces médias, des effets pervers, et qu’ils soient de véritables défouloirs. Les réseaux sociaux ont le mérite d’exister, profitons-en et l’avenir nous dira si nous avions raison d’y être !

Jean-Luc Gambey 

Compte Twitter

Compte LinkedIn 

 

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.