Home A la une Disruption de l’assurance emprunteur ?

Disruption de l’assurance emprunteur ?

L’Insurtech Wedou spécialiste digitale de l’assurance en France déclare disrupter le secteur et notamment le marché de l’assurance emprunteur en lançant un produit innovant. « Wedou emprunteur » est un contrat de substitution d’assurance emprunteur entièrement digital. Les processus de sélection, de souscription et de substitution sont immédiats, en ligne et automatisés.

L’intelligence artificielle a rendu possible une acceptation instantanée sans formalités médicales qui réduit les coûts de gestion et a pour objectif d’améliorer l’expérience client. Pour sécuriser le lancement de Wedou et mieux maîtriser le risque, l’offre est soumise à des conditions d’âge (18-42 ans), de montant restant à rembourser (moins de 500 000 €) et d’ancienneté du prêt (moins de 6 ans). Ces conditions vont progressivement être assouplies pour offrir une solution à davantage d’emprunteurs.

Le produit a été lancé en juin dernier et a eu des résultats très positifs sur le 1er mois de commercialisation : 125 000 vues spontanées, 10 000 visiteurs uniques, 460 prospects qualifiés sur le site web.

Wedou va continuer à innover en assurance emprunteur, en lançant eWedou le premier ChatBot de l’assurance emprunteur en France, qui va permettre aux emprunteurs de connaître leur économie d’assurance directement sur Messenger, la messagerie de Facebook. Ce lancement aura lieu le 1er septembre.

De plus, d’ici la fin de l’année, Wedou étudie la possibilité de lancer une ICO (levée de fonds  via l’émission d’actifs numériques échangeables conte des crypto-monnaies) afin de financer avec la blockchain toutes ses idées pour réinventer l’assurance de personnes en France et en Europe.

Wedou a bien pour objectif principal de disrupter l’assurance. Il faut pour cela « rester concentré sur les besoins essentiels des assurés et répondre à leurs vraies attentes. Et ce, toujours au juste prix en s’appuyant sur les immenses possibilités et la puissance offertes par les nouvelles technologies, » explique Patrick Bacchetta, CEO de Wedou.

Jean-Luc Gambey 

Compte Twitter

Compte LinkedIn

1 COMMENT

  1. Un nouvelle « insurtech » entrant dans l’assurance emprunteur qui s’appuie sur « la puissance des nouvelles technologies » pour digitaliser le parcours client c’est vraiment top ! Seul bémol, les conditions d’acceptation que je trouve tout de même contraignantes mais j’ose imaginer que c’est pour :
    – d’une part, se constituer un historique suffisant dans le métier (l’attrition, la fréquence et la charge sinistres du portefeuille notamment)
    – et d’autre part se constituer un matelas de sécurité (nos très chères provisions techniques notamment).
    – Au-delà de nos débats de techniciens, là où Wedou est vraiment disruptif, c’est en divisant les coûts d’assurance par 2. Oui, je sais certains dirons que c’est sur un profil de population « prime » compte tenu de la durée de l’assurance (6 ans maximum) mais cela reste une super initiative.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.