Home Édito L’innovation participative se développe sur le secteur

L’innovation participative se développe sur le secteur

Dans un secteur de plus en plus concurrentiel, les acteurs de l’assurance ont l’obligation d’innover. Mais l’innovation n’est pas réservée au service R&D, elle est l’affaire de tous. Dans ce sens, les assureurs ont de plus en plus recours à l’innovation participative. L’innovation participative désigne généralement un processus par lequel on mobilise des individus extérieurs aux équipes en charge de l’innovation pour qu’ils proposent ou commentent des idées d’innovations. Les individus sollicités peuvent être des salariés, des clients ou même des consommateurs non clients.

Les initiatives des assureurs se multiplient. Par exemple, le courtier Verlingue lancera très prochainement une Digital Factory à Nantes.  La Digital Factory réunira des équipes pluridisciplinaires qui apporteront leurs expertises digitales à Verlingue et aux différentes entités du groupe Adélaïde. Les équipes y travailleront en mode agile dans une démarche de co-construction qui associera clients, prestataires et startups.

Autre exemple, Allianz France a organisé en juin dernier son deuxième Innovathon en région parisienne, où plus d’une centaine de personnes ont œuvré, en immersion, sur le thème stratégique de la Simplification. Sur près de 1 000 idées proposées initialement par les collaborateurs et les Agents Généraux Allianz, 19 équipes, composées de 5 à 6 personnes ont été retenues dans cette compétition inspirée des hackathons, véritable « marathon de l’innovation ».

L’innovation est l’affaire de tous. La rencontre d’idées multiples de profils différents (salariés, clients, prestataires, dirigeants..) est le meilleur moyen de réussir son processus d’innovation.

 

 

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.