Home Édito La protection contre les cyber-risques doit aussi passer par l’assurance !

La protection contre les cyber-risques doit aussi passer par l’assurance !

Avec le développement des nouvelles technologies, les cyber-risques deviennent de plus en plus importants pour les entreprises. Les assureurs doivent apporter une réponses adaptée.

Les entreprises quelque soit leur taille sont de plus en plus exposées aux cyber-risques. Dans ce sens, de grands groupes internationaux veulent accompagner les entreprises dans la gestion de ces risques. Par exemple, Willis Towers Watson annonce  enrichir son offre mondiale de conseil en matière de traitement des cyber-risques grâce à sa collaboration avec IBM Security. Dans le cadre de cette offre de services, Willis Towers Watson entend intégrer les divers services proposés par IBM Security – allant des tests de sécurité aux services de cyber-résilience, en passant par les évaluations techniques et le traitement des incidents – dans le but d’aider ses clients à évaluer les menaces liées à la cybersécurité, à s’en prémunir et à remédier à toute menace.

Avec le développement des cyber-risques les assureurs doivent proposer de nouvelles solutions pour accompagner leurs clients dans la gestion de ces risques. Mais selon une enquête* BESSÉ & PwC sur les entreprises face à la menace « cyber », l’assurance n’est pas encore perçue comme un outil de traitement efficace du risque cyber. La plupart des Dirigeants interviewés axent prioritairement leurs réflexions sur la prévention et repoussent l’étude de solutions d’assurance, faute d’avoir suffisamment identifié leur degré d’exposition à la menace cyber ainsi que les conséquences qui en découleraient.

Les cyber-risques sont une menace bien réelle pour les entreprises. Ils sont un risque nouveau contre lequel les assureurs doivent protéger leurs clients en leur démontrant que l’assurance est une solution indispensable pour se protéger contre les cyber-risques.

*Enquête réalisée en 2017 sur la base d’un échantillon de 432 entreprises interrogées en France et de 50 témoignages de dirigeants d’ETI, présidents, directeurs généraux ou membres des comités de direction.

 

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.