Home Start-up Santé : les startups Concilio et KEA Medicals

Santé : les startups Concilio et KEA Medicals

Male doctor working on a futuristic touchscreen display

Les initiatives innovantes de startups dans le domaine de la santé se multiplient. Focus sur deux startups : Concilio et KEA Medicals.

Concilio : la startup qui recommande des médecins

Concilio, startup française, est une plate-forme en ligne qui a pour objectif de recommander aux patients des bons médecins au regard de leurs compétences et de leurs spécialités. Recommander des praticiens passe bien évidemment par la constitution d’une base de données. « Nous en avons confié la réalisation à des prestataires qui agissent comme des tiers de confiance » explique Georges Aoun son co-fondateur. La base est alimentée par les réponses de questionnaires élaborés par une équipe médicale en interne et complété par des médecins dont l’identité est anonymisée. « Nous leur demandons en fonction des différentes maladies quels sont les spécialistes qu’ils recommandent » ajoute t-il.

Concilio est au cœur de l’actualité. En effet, la startup prépare un pilote avec plusieurs assureurs et mutuelles pour proposer ses services d’accompagnement santé personnalisés via des offres de complémentaire santé.

KEA Medicals : le numérique pour sauver des vie

Autre initiative, sur le continent africain, là où les problématiques de santé publiques sont essentielles. La startup KEA Medicals veut sauver des vies grâce au digital !

C’est après avoir assisté, impuissante, au décès d’une patiente dont elle ne connaissait pas le groupe sanguin qu’Arielle Ahouansou, jeune médecin béninoise de 25 ans, a décidé de lancer KEA Medicals. Cette startup propose une « carte d’identité médicale universelle » numérique afin de permettre au personnel hospitalier d’accéder rapidement aux informations des malades. Dans des pays où les carnets de santé n’existent pas, où la transition numérique des hôpitaux laisse à désirer et où la moindre prise de sang représente une dépense considérable, ce service peut sauver des vies.

Lancé en janvier 2017, après près de quatre ans de réflexion, KEA Medicals permet d’entrer les informations relatives à son état de santé, comme son groupe sanguin ou ses intolérances, sur une plateforme numérique. Les membres se voient alors attribuer un QR code qui peut être imprimé sur un bracelet ou sur un sticker à coller sur son smartphone.

Vous êtes une startup ? merci de répondre à notre enquête, cliquez ici.

Jean-Luc Gambey 

Compte Twitter

Compte LinkedIn 

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.