Home Interview Jean Roubas « rendre au patient le moyen d’être acteur de sa santé »

Jean Roubas « rendre au patient le moyen d’être acteur de sa santé »

Dans le domaine de la e-santé, la télémédecine est en fort développement. Elle permet une consultation à distance sans une rencontre physique avec un médecin. Dans ce sens, la startup Data For Life a développé un t-shirt connecté qui intègre un scanner biométrique pour mesurer à distance les indicateurs de santé du porteur du vêtement. Jean Roubas Président de Data For Life nous présente le concept innovant de ce t-shirt.

Alors qu’est-ce que Data For Life ? Et comment est né le projet ?

Data For Life a été créée en 2017 et développe le scanner biométrique dans un t-shirt pour des applications de médecine préventive.

Notre t-shirt est l’aboutissement de nombreuses années de recherche et développement. La technologie dont il est issu a fait ses preuves dans le monde du sport professionnel sous sa version « Sport Tracking » – développée par la société Mac-Lloyd dont nous sommes une spin-off – qui équipe des milliers d’athlètes professionnels partout dans le monde. Elle a depuis été complétée et améliorée par Data For Life pour répondre aux exigences de qualité et de fiabilité du monde médical.

Data For Life est née de la rencontre entre ses fondateurs Pierre-Arnaud Coquelin, Président fondateur de Mac-Lloyd et moi-même, ingénieur médical.

Quels sont les parcours des créateurs de cette startup ?

Jean Roubas – Président

Je suis diplômé de l’Ecole Centrale de Lyon et de l’Université Duke aux États-Unis. À la suite de mes études, j’ai développé les activités du groupe Urgo (700 millions d’euros de chiffre d’affaires, 3000 personnes, spécialisés dans les soins avancés des plaies, les soins de santé grand public et les technologies de soins innovants) en mettant sur les marchés asiatiques plusieurs dispositifs médicaux innovants. J’ai ensuite été responsable du développement de la cellule innovation digitale du groupe et notamment de la conception et du lancement des premiers trackers physiologiques sous la marque Mercurochrome.

Pierre-Arnaud Coquelin – Stratégie, R&D

Normalien et docteur en mathématiques de l’Ecole Polytechnique (Paris, France), Pierre-Arnaud a créé Vekia en 2009, une société fournissant des solutions logicielles de supply chain utilisant le machine learning. Vekia emploie actuellement plus de 50 personnes et est déployée dans 65 pays. Suite à la cession de sa participation en 2013, Pierre-Arnaud fonde Mac-Lloyd, start-up lauréate du Concours de l’Innovation Numérique et des phases I et II du Concours Mondial de l’Innovation. Mac-Lloyd développe et commercialise des solutions de tracking pour le sport de haut niveau et a récemment levé 1,2 millions d’euros pour développer ses activités internationales à Miami, Auckland et Hong-Kong.

Quels sont vos produits/services et quelle(s) innovation(s) apportez-vous aux « assurés » ?

Data For Life est parvenu à mettre au point un t-shirt léger, ergonomique et fiable qui permet la mesure à distance et en direct de 6 signaux physiologiques clefs du porteur (électrocardiogramme 6 dérivations, température corporelle, saturation en oxygène du sang, respiration thoracique et abdominale, posture et tremblement, bio impédance thoracique). Ces mesures peuvent être visualisées et enregistrées en simultané, en live, en continu et sur de longues périodes temporelles. Elles permettent ainsi aux meilleurs algorithmes de « machine learning » de détecter des signes précurseurs de nombreux accidents de santé tels que la fibrillation auriculaire responsable de nombreux AVC, mais aussi d’alerter le personnel soignant en cas de détresse respiratoire, de chutes ou encore de décompensation cardiaque.

La télémédecine entre de plain-pied dans le système de santé français, et depuis 2015 de nombreux assureurs proposent des services de téléconsultation. Data For Life permet aux plus innovants d’entre eux de passer à la vitesse supérieure, en donnant aux médecins partenaires l’outil dont ils ont besoin pour réaliser un vrai examen médical à distance, données en main. L’utilisation est simple : le patient enfile le t-shirt lors de la téléconsultation et le médecin visualise instantanément le fonctionnement du cœur, des poumons, de l’oxygénation sanguine de son patient comme il le ferait à son cabinet !

A plus long terme, le suivi et l’analyse longitudinale de ces informations permettront aux assureurs de proposer de réels services de prévention médicale personnalisée, limitant ainsi de nombreux accidents de santé chez leurs adhérents.

Quel est votre business model ? Avez-vous fait ou allez-vous faire une demande de levée de fond ?

Data For Life mène actuellement les études cliniques nécessaires à l’obtention du marquage CE pour être reconnu comme dispositif médical.

De nombreux services en cardiologie, en pneumologie ou encore en post-opératoire à l’hôpital souhaitent déjà équiper leurs patients. Ces patients étaient jusqu’alors sans surveillance médicale, les dispositifs actuels étant trop coûteux et trop encombrants pour la majorité des lits.

Le second volet que nous développons vous l’aurez compris, c’est la télémédecine, pour lequel les assureurs sont précurseurs !

Suite à un premier « seed » qui nous a permis d’amener notre preuve de concept en phase de test, nous sommes actuellement en train de lever des fonds pour accélérer les phases cliniques et industrielles de notre développement.

Quels sont vos objectifs à court terme ?

Les deux objectifs de 2018 que nous sommes en passe de réussir : l’industrialisation de notre production et le marquage CE qui validera cliniquement notre innovation.

Qu’attendez-vous des acteurs du secteur de l’assurance ?

L’assurance a toujours su garder un temps d’avance sur la création de parcours de soins et de services en santé novateurs. L’assurance a les moyens de faire évoluer la façon de penser la santé, et nous savons que ce secteur saura exploiter tout le potentiel que nous lui offrons en termes de suivi personnalisé, à distance et de prévention.

Quel message adresseriez-vous aux décideurs du secteur de l’assurance ?

Rendre au patient les moyens d’être acteur de sa santé, c’est votre mission. Nous savons que les données massives permettront cette nouvelle médecine personnalisée.

Celui qui parviendra à déployer à grande échelle le moyen « plug & play » de collecter cette donnée médicalement fiable ouvrira la voie de notre nouveau système de santé.

Pour plus d’informations, contactez Jean Roubas par mail.

Contact : Jean-Luc Gambey 

Compte Twitter

Compte LinkedIn 

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.