Home Signature Eric Espinasse : « les boitiers connectés permettent de personnaliser l’assurance auto »

Eric Espinasse : « les boitiers connectés permettent de personnaliser l’assurance auto »

Avec le développement des objets connectés, il est de plus en plus facile d’avoir des informations sur la conduite ainsi que sur l’usure des véhicules en y installant un boitier connecté. La start-up CARFIT a développé un boitier connecté pour analyser l’usage de la voiture. Cet outil pourra permettre aux assureurs d’avoir des données individualisées sur les conducteurs et leur véhicule et de leur proposer des offres personnalisées, comme nous l’explique Eric Espinasse, VP Sales & Marketing chez CARFIT.

Alors qu’est-ce que CARFIT ? Et comment est né le projet ?

CARFIT est une start-up créée il y a 2 ans et qui a reçu des investissements de Jaguar Land Rover, Mobivia Groupe et de VCs.

Tandis que les kilomètres parcourus par nos voitures vont exploser, CARFIT veut prévoir les besoins de maintenance réels pour chaque véhicule via les sciences vibratoires et l’intelligence artificielle – et hors prise OBD (prise informatique reliée à votre ordinateur de bord, indiquant les codes d’erreurs que votre véhicule a éventuellement généré).

CARFIT a conçu une librairie vibratoire automobile unique pour diagnostiquer et anticiper les usures anormales de pièces du train roulant, tels que pneus, roues, freins, etc.

Ces pièces n’ont pas ou peu de capteurs et ne sont pas suivies sur le tableau de bord de la voiture, alors qu’elles sont le point commun entre les voitures d’hier, d’aujourd’hui et de demain. Et ces pièces représentent environ 40% du budget de maintenance et environ 60% des causes directes ou indirectes d’accidents !

Quels sont les parcours des créateurs de cette startup ?

Les parcours des fondateurs ont pour fil rouge des succès dans l’entreprenariat et l’innovation. Ils sont cependant très complémentaires dans leurs parcours : Nicolas (Français, CEO) et Peter (Canadien, Américain et Allemand, CTO) sont des vétérans de l’entreprenariat côté Telecom, Bluetooth et wearables (montres connectées) en Asie et en Amérique du nord. Hugo (Canadien, CSO) est une référence dans les sciences vibratoires automobiles (N.V.H.) et moi-même (VP Sales, Français), j’ai travaillé 8 ans dans l’automobile – chez un constructeur majeur et en conseil en ingénierie – ainsi que 4 ans en fondant une start-up – Lauréat Groupama Créateur de Confiance 2016.

Quels sont vos produits/services et quelle(s) innovation(s) apportez-vous aux « assureurs » ?

CARFIT adapte les sciences vibratoires automobiles – utilisées classiquement par les OEMs lors des phases de prototypages, pour les véhicules en circulation. Pour ce faire, le CARFIT PULS a été créé : un petit boitier connecté  – hors prise OBD – qui se colle simplement sur le volant. Ce boitier permet d’enregistrer les trajets effectués et d’analyser l’usage de la voiture : accélérations, freinages brusques, virages serrés, usure anormale des pièces surveillées par CARFIT, géolocalisation, etc.

Retrouvez la description de CARFIT et de son boitier connecté en cliquant ici.

La proposition de valeur est unique pour l’UBI (Pay As/How/When You Drive) en étant le meilleur choix entre un dongle (un dongle  est un composant matériel se branchant sur les ordinateurs ou les téléviseurs, généralement sur un port d’entrées-sorties) OBD et une simple application smartphone.

Quels sont les avantages pour l’assuré ?

De la transparence et de la sécurité – CARFIT vient d’être récompensé du Prix Innovation Sécurité Routière 2018 par le Ministère de l’Intérieur – mais aussi un écosystème intégré pour économiser sur l’usage de sa voiture au quotidien.

Quel est votre business model ? Avez-vous fait ou allez-vous faire une demande de levée de fonds ?

Notre modèle est classiquement du B2B ou du B2B2C en mode SaaS.

Le CARFIT PULS permet la fourniture de services accessibles sur une application (CARFIT ou en marque blanche) et sur un tableau de bord métier pour l’assureur, pour un coût mensuel B2B par boitier connecté.

Nous avons réalisé une première levée de fond en décembre 2016 avec Jaguar Land Rover, Mobivia et des VCs et sommes actuellement en train de finaliser une nouvelle levée.

Quels sont vos objectifs à court terme ?

Déployer nos boitiers sur les trois continents où nous sommes installés (Europe, Amérique du Nord et Chine) sur deux verticales de marché principales : l’après-vente et l’assurance automobile.

Qu’attendez-vous des acteurs du secteur de l’assurance ?

Nous faisons partie de l’accélérateur Allianz mais nous cherchons des partenaires assureurs pour élargir notre dataset (jeu de données) ce qui permettra, via nos algorithmes et l’Intelligence Artificielle CARFIT :

– De valider des offres par segment de client pour les assureurs,

– De dématérialiser la relation client et permettre une prise de parole contextuelle et récurrente auprès des assurés,

– D’avancer sur les problématiques UBI et sur l’optimisation de la maintenance des véhicules,

– D’établir une maintenance prédictive multi-marques, multi-modèles,

– D’assurer une baisse de la sinistralité et de l’assistance.

Quel message adresseriez-vous aux décideurs du secteur de l’assurance ?

La mobilité automobile est en pleine transformation, vous le savez. L’assurance automobile ne pourra plus se fonder uniquement sur des données générales (véhicules) et statiques (conducteur), vous le savez aussi.

CARFIT permet une relation WIN/WIN avec les assurés et une analyse simple et efficace de l’usage individuel des véhicules avec ou sans conducteur.

Pour plus d’informations, contactez CARFIT par mail, ou retrouvez CARFIT sur son site Internet. 

Contact : Jean-Luc Gambey 

Compte Twitter

Compte LinkedIn 

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.