Home Publication Les défis de la Relation Client Digitale dans l’Assurance en Afrique

Les défis de la Relation Client Digitale dans l’Assurance en Afrique

L’Afrique pèse pour 15 % de la population mondiale, mais à peine pour 1,5 % du marché global de l’assurance. Le continent compte environ 600 compagnies actives dans 54 pays et le taux de pénétration de l’Assurance y est actuellement estimé à 6,5 %. Dans Jeuneafrique.com Eric Dos Santos, Expert en Relation Client, fait le point.

Le secteur a cependant un important potentiel de développement grâce à plusieurs facteurs : la croissance économique, l’évolution démographique et l’émergence de classes moyennes.  Selon Oliver Bäte, président d’Allianz, l’Afrique a tout le potentiel pour “prendre le leadership dans l’assurance numérique”. En effet, alors que l’Europe est en transition, l’Afrique est digital par nature et les consommateurs recherchent des offres 100% numériques.

L’Afrique, un exemple à suivre en termes d’offres digitales

Le marché du digital en Afrique est en pleine croissance et son développement est extrêmement rapide. Sa spécificité est la place qu’occupe le mobile : avec une moyenne de 1,3 mobile par habitant, on peut parler d’une population “mobile native”. Le doublement de la population d’ici à 2050 et les habitudes mobiles des jeunes générations vont encore accentuer cette importance du digital dans les prochaines années. Ces spécificités conduisent à des offres entièrement digitales, à l’image du mobile banking.

Alors que le taux de bancarisation en Afrique est estimé à seulement 10%, le mobile banking connait une grande popularité. L’Afrique subsaharienne a été pionnière dans ce domaine. En 2015, une étude de la Banque Mondiale plaçait la région comme la seule dans le monde où plus de 10% des adultes déclaraient détenir un compte de paiement sur mobile.

Au Kenya, les transferts mobiles représentent désormais près de la moitié du PIB. La croissance de ce secteur va encore s’accélérer : il est estimé qu’en 2019, environ 250 millions de personnes en Afrique pourraient avoir accès aux services de banque grâce au mobile banking.

Le secteur des assurances suit la même tendance en développant des offres de micro assurances. Cette forme de contrat permet de rendre l’assurance accessible aux personnes à plus faibles revenus. Comparé aux assurances classique, les micro assurances sont des produits bon marché, faciles à comprendre et à régler. De la même manière que le mobile banking, la micro assurance s’adapte aux habitudes mobiles de la population. Les produits peuvent ainsi être entièrement souscrits et gérés depuis un mobile.

La transition digitale, une nécessité pour l’assurance

Aujourd’hui, de nombreuses sociétés d’assurance offrent des sites vitrines complexes, ne permettant pas d’interaction… lire la suite de cet article par Eric Dos Santos, Expert en Relation Client.

Laissez un commentaire