Home Citoyenneté Vivoptim de la MGEN se généralise en France

Vivoptim de la MGEN se généralise en France

Vivoptim, le programme de santé connectée MGEN, dédié à la prévention et à la gestion du risque cardiovasculaire, est proposé depuis novembre 2015 aux adhérents et salariés du groupe des régions Occitanie et Bourgogne-Franche-Comté, âgés de 30 à 70 ans. Il vise à prévenir la survenue d’évènements cardiovasculaires (infarctus, accident vasculaire cérébral…) mais aussi mieux gérer la maladie et éviter les complications qui lui sont liées. Connaissance des facteurs de risque, observance, nutrition, activité physique adaptée, gestion du stress, troubles du sommeil… Vivoptim est un véritable coach santé au quotidien et propose des parcours et des solutions de prévention simples, évolutifs et adaptés au profil de chacun. Le dispositif global s’appuie sur une plateforme numérique sécurisée accessible à l’ensemble des parties prenantes (participant, coach santé et médecin traitant), une plateforme médicalisée pluriprofessionnelle et une application mobile. Après le vif succès rencontré lors de la phase pilote, il se généralisera en France au 1er semestre 2018.

Ce programme a une double ambition. Il intègre à la fois les nouveaux usages en santé liés à l’arrivée des nouvelles technologies pour offrir une complémentarité à l’offre de soins actuelle et il contribue à la gestion du risque santé avec des moyens d’actions efficaces en cohérence avec les services en santé de la CNAMTS.

BILAN DE LA PHASE PILOTE 

  • 50 villes couvertes sur les 2 régions pilotes : Occitanie et Bourgogne-Franche-Comté
  • 266 séances animées en présentiel (3 672 inscrits)
  • 68 prestataires experts santé impliqués en région
  • 8 383 participants répartis en fonction de leur risque cardiovasculaire :
    • Programme Déclic (risque faible) 3 470 participants, 36% d’assiduité
    • Programme Impulsion (risque modéré) 1 490 participants, 78% d’assiduité
    • Programme Envol (risque élevé) 3 423 participants, 86% d’assiduité

« Pour améliorer l’articulation entre le programme Vivoptim et les professionnels de santé, un programme spécifique appelé ‘’Envol +’’ a été testé durant le pilote. L’objet connecté type tensiomètre ou balance permet de suivre de façon systématique les données de santé et de les partager avec son médecin » explique Virginie Femery, responsable du programme Vivoptim au sein du groupe MGEN.

 

Satisfaction des adhérents

  • Vivoptim est un programme utile (87%), intéressant (87%) et innovant (76%)
  • 70% sont satisfaits de l’usage des données de santé par les coachs
  • 88% sont satisfaits de la qualité de l’accompagnement personnalisé prodigué
  • 9 738 appels de coaching et de suivi
  • 58% ont acquis de nouvelles connaissances

Vivoptim se différencie des programmes e-santé actuellement déployés et des solutions de m-santé par son approche multicanale : ateliers en présentiel, échanges mail, coaching téléphonique, espace digital, objets connectés, accompagnement pour la prise en main des nouvelles technologies.

Les rendez-vous Santé Vivoptim : 94% souhaitent continuer d’y participer !

  • Thématiques plébiscitées : 65% la gestion du stress, 28% l’activité physique, 7% la nutrition
  • Intervenants impliqués dans l’animation de ces actions : 45% des éducateurs médico-sportifs, 35% des sophrologues, 13% nutritionnistes, 7% psychologues
  • Format privilégié : 100% satisfaits par les ateliers pratiques, 33% par les sorties collectives, 11% par les conférences/débats

Le format de ces actions a évolué avec l’avancement du pilote. Les rendez-vous Santé Vivoptim (ateliers pratiques, participatifs et collectifs, en petits groupes de 10 à 15 personnes) ont permis l’émergence et la consolidation d’une vraie communauté. Des actions qui transforment les sections départementales MGEN en de véritables espaces de prévention ! 

« Le comité médical et le comité scientifique ont validé la poursuite de leur collaboration pour la généralisation du programme et son extension à d’autres disciplines médicales ou services, par exemple de télémédecine » conclut Virginie Femery.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.