Home Data Près d’un Belge sur deux est prêt à accepter une boîte noire...

Près d’un Belge sur deux est prêt à accepter une boîte noire pour une prime réduite

C’est quoi un bon assureur ? C’est une compagnie qui « agit rapidement sans faire trop d’histoires », estime un Belge sur deux, selon l’étude de réputation du secteur de l’assurance présentée jeudi dernier.

Mais dans le même temps, le Belge sait qu’il faut parfois « faire des histoires« , car il est conscient qu’il paie une prime trop élevée à cause des tricheurs. Ils sont 62 % dans ce cas alors qu’un Belge sur 4 n’est pas du tout d’accord avec l’idée de ce surcoût dû aux fraudeurs. Moins d’un Belge sur deux estime en tout cas que la plupart des gens sont honnêtes lors de la déclaration d’un sinistre.

La fraude n’en est pas moins une réalité, certes difficile à cerner. Il est généralement convenu que chaque ménage belge paie entre un surcoût de prime annuel de 100 à 120 euros en raison des fraudes, par essence non détectées.

Au-delà de ce constat, cette étude est pleine d’enseignements parfois contradictoires, quelques fois interpellants.

A lire cet article de La libre.be qui évoquent les données personnelles se rapportant à la vie privée et l’assurance.

Laissez un commentaire