Home Disruptions Avec la justice prédictive, l’assuré peut trouver une réponse précise en quelques...

Avec la justice prédictive, l’assuré peut trouver une réponse précise en quelques secondes

Avec le développement du Big Data et de l’intelligence artificielle, les outils de « justice prédictive » se développent. Dans ce sens, la startup Predictice a crée un outil de justice prédictive. Nous nous sommes entretenus avec Cyprien Geze, Directeur Commercial de Predictice.

Alors qu’est-ce que Predictice ?

Predictice est une startup qui développe un outil d’aide à la décision pour les assureurs qui souhaitent optimiser leur risque juridique. C’est une plateforme de justice prédictive qui permet de calculer les chances de succès d’un contentieux, l’indemnité moyenne et les arguments les plus influents devant le juge. Predictice est utilisé par des assureurs, notamment des assurances de protection juridique qui souhaitent favoriser une issue amiable, mais également par des avocats ou des directions juridiques de grands groupes.

Comment est né le projet ? Et quels sont les parcours des créateurs de cette startup ?

Les trois associés fondateurs ont des formations d’avocats ou d’ingénieur en maintenance prédictive. Au cours de leurs expériences respectives, ils ont observé que deux questions revenaient de manière récurrente chez les assureurs ou les avocats : « Quelles sont mes chances de gagner ce procès ? », « Si je négocie à l’amiable, quel devrait être le montant de l’indemnité ? ». Predictice a été créé pour apporter enfin une réponse à ces questions.

Comment se présente votre produit et quelles innovations apportez-vous aux assureurs ?

Predictice est une plateforme en ligne intégrant un moteur de recherche qui analyse 2 millions de décisions de justice par seconde. Pour bien saisir les innovations que cela apporte aux assureurs, prenons un exemple :

« Un assureur de protection juridique reçoit un appel d’un assuré, ouvrier dans une entreprise du bâtiment à Aix-en-Provence, qui vient de se faire licencier car il est arrivé ivre sur un chantier. Il demande au juriste en charge de son dossier ses chances de faire reconnaître son licenciement comme non valable devant un juge. Auparavant, le juriste devait chercher des cas similaires parmi de nombreuses décisions de justice, il les lisait par dizaines et au bout de quelques heures de recherche, il pouvait donner à son assuré une idée approximative sur ses chances de gagner son procès. Désormais, avec Predictice l’assuré peut faire une analyse et trouver une réponse précise en quelques secondes : Ainsi sur les 10 dernières années, 1 031 décisions de cours d’appel ont concerné des salariés licenciés pour ivresse au travail. Parmi ces salariés, seulement 146 d’entre eux (14%) ont fait reconnaître leur licenciement comme non valable, et ils ont obtenu une indemnité de 17 200 € en moyenne (voir captures d’écran). Le juriste peut même affiner encore plus précisément sa recherche et filtrer les seuls cas d’ivresse sur des chantiers, jugés par les juges d’Aix-en-Provence. Il constate ainsi que les chances de son assuré ont doublé car 28% des licenciements ont été reconnus non valables dans ce cas. » (Deux captures d’écran pour illustrer l’exemple).

 

Predictice devient un outil essentiel pour les assureurs de protection juridique, car en plus de leur faire gagner du temps, il leur permet de mieux conseiller leurs assurés et ainsi les orienter plus facilement vers un règlement amiable de leur litige.

Quel est votre business model ? Avez-vous fait ou allez-vous faire une demande de levée de fond ?

Predictice est une plateforme en ligne commercialisée sous forme d’abonnement (mode SaaS). Parmi nos clients abonnés, nous comptons déjà les principaux assureurs de France : AXA, Allianz, Covéa, etc. Notre base de clients nous permet ainsi de financer notre développement.

De plus, nous avons conclu un partenariat technologique et commercial avec Wolters Kluwer, l’un des principaux éditeurs juridiques en France. En plus de bénéficier du soutien d’un acteur aussi important à nos côtés, ce partenariat nous permet aujourd’hui de bénéficier de tout le fonds de décisions de justice de Lamyline, qui constitue la matière première de nos algorithmes.

Quels sont vos objectifs à court terme ?

A court terme, nous comptons déployer Predictice auprès des assureurs de protection juridique, ainsi que des assureurs de personnes, plus précisément pour tout ce qui concerne les accidents corporels importants. Nous développons actuellement pour ces services des fonctionnalités encore plus poussées leur permettant d’évaluer avec finesse leur risque juridique pour chaque contentieux.

Quel message adresseriez-vous aux décideurs du secteur de l’assurance ?

Les assureurs, en tant que professionnels du risque, doivent désormais considérer le risque juridique comme une variable mesurable et quantifiable. Grâce au développement de l’Intelligence Artificielle et du Big Data, le droit n’est plus une matière obscure que seuls les juristes peuvent comprendre et analyser avec des pincettes sous couvert de l’aléa judiciaire.

A ce jour, les assureurs qui utilisent notre plateforme constatent 3 bénéfices :

–        Une économie sur les frais de procédure, car les prédictions chiffrées favorisent un règlement amiable des litiges.
–        Une meilleure satisfaction clients, ces derniers étant orientés vers la solution servant au mieux leurs intérêts.
–        Un gain de temps pour les juristes qui obtiennent une réponse claire et précise en deux clics.

Si besoin, contactez Cyprien Geze

Retrouvez Predictice :

 Jean-Luc Gambey 

Compte Twitter

Compte LinkedIn 

 

 

Enregistrer

Laissez un commentaire