Home Blockchain Assurance : 5 applications de la blockchain

Assurance : 5 applications de la blockchain

Certains experts prédisent que la BlockChain sera à l’origine d’un véritable changement de paradigme culturel. Cette technologie pourrait bouleverser de nombreux secteurs, depuis la finance et la banque jusqu’aux réseaux sociaux. Une des applications les plus intéressantes de la BlockChain pour le secteur de l’assurance est le Smart Contract ou “contrat intelligent” permettant de s’assurer de l’exécution des termes d’un contrat grâce à l’utilisation d’un code cryptographique. Zoom sur 5 applications assurantielles du Smart Contract. 

  • Couverture en cas de retards dans les transports (vol et train)

La startup allemande Etherisc a conçu une assurance de couverture des retards de vol basée sur le Smart Contract. Ce produit permet aux utilisateurs de se faire automatiquement rembourser en cas d’annulation de vol. Les données sont collectées via Flightstats.com et sont directement communiqués aux assureurs. Axa a développé un produit sur le même modèle : Fizzy. Il s’agit également d’un produit basé sur la technologie blockchain. Le Smart Contract est directement connecté aux bases de données de trafic aérien. Dès qu’un retard de plus de 2h est enregistré, le remboursement est automatiquement activé, sans que le client n’ait à faire de réclamation. (video)

  • Couverture en cas de dommages climatiques (récoltes et mariages)

Etherisc a conçu un autre prototype basé sur l’utilisation de API de prévisions climatiques qui protège les fermiers de subsistance en cas de mauvaises récoltes.  Des agrégateurs de données météorologiques comme OpenWeatherMap pourraient également être utilisés pour rembourser automatiquement les nouveaux mariés en cas de pluies au dessus d’un certain seuil. Ceci amènerait une réelle valeur ajoutée aux contrats classiques d’assurances mariages.

  • Efficacité accrue et réduction de coûts dans la réassurance

D’après une étude de PwC intitulée BlockChain : Une opportunité à 5 Milliards de dollars pour les réassureurs, la BlockChain pourrait représenter jusqu’à 5 Milliards de dollars de réduction de coûts pour les réassureurs. Parce qu’elle permet de stocker toutes les données sur une série de “registres” connectés, cette technologie permettrait à tous les partis impliqués dans le processus de réassurance (cédants et réassureurs) d’accéder aux mêmes informations à chaque étape du processus de réassurance, depuis la cession initiale jusqu’à la rétrocession finale, ce qui implique une réduction importante des coûts transactionnels.

La société ChainThat est la plus avancée dans le domaine avec le développement de solutions de réassurance prêtes à déployer, notamment :

    • CT Placing : solution de placement décentralisée permettant aux courtiers et réassureurs de négocier et gérer les termes de placement à la création d’un nouveau contrat d’assurance.
    • CT Contrat : solution de gestion d’un contrat digital par plusieurs partis permettant de garantir l’intégrité du contrat.

La startup Cybercar a développé une plateforme sécurisée basée sur la BlockChain permettant de garantir l’authenticité des données provenant d’une voiture autonome. L’information est ainsi collectée dans un “portail” sécurisé au sein du véhicule puis intégrée dans une solution Cloud hébergée. Appliquée à l’assurance, une telle innovation permettrait d’automatiser la transmission des données entre véhicule connectée et assureur à une échelle révolutionnaire. Une telle innovation aurait ainsi une réelle utilité dans le cas d’un accident de voiture, par exemple. L’assureur verserait directement un pourcentage du dédommagement au conducteur, ce qui permettrait à ce dernier de couvrir une partie de ses frais plutôt que d’attendre que la déclaration de sinistre soit traitée.

  • Blockchain et maison connectée

Le Smart Contract pourra également être utilisé dans certains aspects de l’assurance habitation grâce au développement des capteurs et autres objets connectés dans les domiciles. Par exemple, dans le cas de ruptures de canalisation ou encore de perte d’aliments congelés dûe à une coupure de courant ou à une panne d’appareil. Dans ces cas de figures, l’information serait directement envoyée depuis le capteur au Smart Contrat, ce qui générerait un remboursement automatique.

Cet Article a été rédigé par Mona Saidi pour Assur.com, moteur de recherche en assurance.

2 Commentaires

  1. […] Le Smart Contract pourrait donc bien bouleverser le paysage assurantiel tel qu’on le connaît. Plusieurs startups se sont déjà saisies des opportunités qu’offre cette technologie pour développer des produits assurantiels complètement novateurs. Pour en apprendre plus sur ces startups, nous vous invitons à lire notre article sur les Applications concrètes du Smart Contrat. […]

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.