Home Enquête 1/4 des contrats souscrits, dans le cadre de la loi Hamon

1/4 des contrats souscrits, dans le cadre de la loi Hamon

Bitcoin currency symbol on old metal padlock, safety concept.

Depuis son entrée en vigueur le 1er janvier 2015, la loi Hamon permet à l’assuré de résilier ses contrats d’assurance à tout moment après écoulement d’une année d’engagement. Ce nouveau dispositif législatif doit favoriser le libre jeu de la concurrence et permettre de réaliser des économies.

Une année plus tard, le marché de l’assurance ne ressentait pas encore de véritable « effet loi Hamon ». Toutefois, au cours du 3e trimestre 2016, L’olivier – assurance auto a constaté que les « ventes par la loi Hamon » avaient pris une « vraie ampleur », d’après Magali Heberard, directrice marketing de l’assureur.

Enfin, début 2017, 1/4 des contrats souscrits auprès de L’olivier – assurance auto l’ont été dans le cadre de la loi Hamon. Soit 2 fois plus qu’en janvier 2016.

La loi Hamon, une opportunité pour L’olivier – assurance auto 

Autre constatation de L’olivier – assurance auto : le profil de ses nouveaux clients apparaît de plus en plus diversifié et ils sont plus nombreux à provenir des mutuelles ou assureurs « traditionnels ».

Directeur Général de l’assureur direct, Pascal Gonzalvez relève la maturité des assurés français à l’égard des offres digitales. Et, « ils ne sont pas prêts à tous les compromis » : ils veulent des formules d’assurances qui marient « qualité et simplicité ». C’est pour cela que la « recherche de la qualité » figure au centre des différentes actions menées par L’olivier – assurance auto et la réforme de la loi Hamon apparaît comme une « formidable opportunité » pour l’assureur direct de prouver sa « valeur ajoutée ».

Laissez un commentaire