Home Produit et Service Services : Société Générale Insurance se positionne fortement sur le numérique

Services : Société Générale Insurance se positionne fortement sur le numérique

Société Générale Insurance se positionne fortement sur le numérique en intégrant des innovations digitales dans ses différentes offres.

Fin 2016, le bancassureur a lancé deux offres sur le segment de la dépendance ou perte d’autonomie : l’offre Garantie Autonomie Aidant qui est une solution d’accompagnement du client aidant au quotidien un proche âgé dépendant, et l’offre Autonomie Senior qui s’adresse aux clients âgés de 50 à moins de 75 ans qui souhaitent se prémunir contre les conséquences financières et quotidiennes liées à la dépendance. Afin de prévenir la dépendance et accompagner les clients au quotidien, Société Générale Insurance a intégré aux offres un volet digital :
–       un portail web d’informations et de conseils adaptés à la situation du client, qu’il soit aidant ou senior en partenariat avec Mondial Assistance « MonSilverCoach » ;
–       l’application Ultralert qui permet en cas de danger ou de problème de santé urgents d’être géolocalisé et mis en relation avec un opérateur Mondial Assistance ou les secours (en inclusion de Garantie Autonomie Senior) ;
–       en exclusivité française, la Silver Mother, de Sen.Se, centrale intelligente associée à des capteurs programmables qui s’installent sur des objets et permettent d’assurer une surveillance des habitudes de vie (sommeil, prise de médicaments, entrées/sorties…) en envoyant des rappels ou des alertes en cas d’anomalie (en option des 2 offres). Retrouvez le descriptif de ces services digitaux associés à la dépendance dans cette vidéo.

« Avec ce dispositif complet mis en place pour la dépendance, Société Générale renforce son ambition d’être la banque relationnelle de référence en apportant à ses clients seniors et à leurs proches plus de conseil et d’expertise aux moments importants de leur vie » souligne Frédéric Jacob-Péron, Directeur marketing et commercial de la banque de détail Société Générale.

Société Générale Insurance s’est également positionné en 2016, sur l’assurance auto connectée avec une offre « Pay How You Drive ». Cette nouvelle formule d’assurance vise à équiper les voitures des assurés de capteurs connectés pour faire baisser la facture des plus prudents. Concrètement, cette application, désignée sous le nom de « Star Drive », scrute la vitesse des véhicules, la capacité de leurs conducteurs à anticiper leur freinage ou encore les virages les plus délicats. Ceci afin de déterminer si l’assuré est un conducteur « pacifique » ou plutôt « agressif ». Développée sur des principes de « gaming », cette application proposée depuis février 2016, fournit dans un premier temps une grille d’évaluation à la banque pour distribuer des chèques cadeaux aux clients jugés les meilleurs conducteurs.

En complément de Star Drive by Sogessur, un dispositif d’équipement télématique des flottes automobiles assurées par Société Générale Insurance est déployé en Italie, l’un des marchés les plus en pointe dans le domaine du Pay How You Drive. Ce dispositif est complémentaire de Star Drive by Sogessur en matière de collecte de données comportementales. Les bénéfices directs pour le client et l’assureur : la prévention du vol et de la fraude et l’amélioration de la qualité de la conduite.

Star Drive est une première étape pour permettre dans le futur de proposer des tarifs d’assurance auto personnalisés par rapport à la conduite des assurés. Comme le déclarait Philippe Perret, Directeur Général de Société Générale Insurance dans le récent ouvrage  Ces personnalités qui fabriquent l’assurance de demain ! : « Star Drive by Sogessur constitue la première étape d’un projet à plus long terme. On peut imaginer tarifer dans un futur proche les risques d’assurance automobile grâce à une connaissance approfondie du client. Aujourd’hui, les tarifs sont personnalisés, mais avec les objets connectés, et notamment Star Drive by Sogessur nous pouvons avancer vers une segmentation plus fine de la clientèle. »

Jean-Luc Gambey 

Compte Twitter

Compte LinkedIn 

 

Laissez un commentaire