Home Publication Frédéric Lavenir « S’engager n’est pas un devoir, c’est un besoin »

Frédéric Lavenir « S’engager n’est pas un devoir, c’est un besoin »

Voir sur La Croix l’article de Séverin Husson intitulé « Frédéric Lavenir, l’unité d’un homme ». Ci dessous début de l’article et ensuite lien pour accéder à la totalité du document.

Chaque jeudi après-midi, Frédéric Lavenir traverse la Seine. En taxi ou en métro, il quitte l’imposant siège de CNP Assurances, au-dessus de la gare Montparnasse, pour rejoindre celui de l’Adie située dans le centre de Paris, boulevard de Sébastopol.

Une demi-heure de trajet environ, pour s’extraire des préoccupations de dirigeant d’un groupe coté en Bourse de 4 700 salariés, oublier ce grand bureau d’angle, au 11e étage, qui offre une vue panoramique, splendide sur les toits de la capitale… et enfiler le costume de président d’une association à but non lucratif qui accompagne les personnes exclues du marché du travail dans leur projet de création d’entreprise.

Rendre le monde plus fraternel

« Je n’ai pas le sentiment de changer de monde en passant de l’un à l’autre, tranche Frédéric Lavenir, installé autour d’une petite table de travail, dans les locaux sombres et sans charme de l’Adie, association pionnière du microcrédit en France. Je ne suis pas schizophrène. Je vis mes responsabilités avec la même intensité. Ce sont, pour moi, deux formes d’un même engagement. »…

Voir la suite de l’article ici.

Laissez un commentaire