Home Publication Jean-François Tripodi : Le monde bien établi de l’assurance santé doit sérieusement...

Jean-François Tripodi : Le monde bien établi de l’assurance santé doit sérieusement se méfier de la disruption

La disruption est un mot à la mode comme on aime les fabriquer. Pourtant, ce mot a véritablement du sens. Lorsqu’on applique une très forte rupture dans un processus de production et de vente entraînant un changement flagrant des procédures, un changement de modèle conduisant à une modification profonde des comportements marchands, on suit le principe de disruption. L’invention de la photographie numérique qui a supplanté la photographie argentique est un exemple parfait de cette rupture dont on parle : Steve Sasson, ingénieur chez Kodak, inventeur du premier appareil photo numérique, s’est vu rejeter par sa hiérarchie qui trouvait son invention ridicule. Un des membres de la direction a même écrit dans une tribune d’un journal que la pellicule photo était le moyen commercial légal le plus rentable, juste après la drogue… Aujourd’hui, Kodak n’existe plus. Cette disruption, nous nous y sommes frottés. Notamment en installant l’offre Prysme. Tout consiste à dire qu’un acteur de l’assurance santé devient le fabricant et le distributeur de biens médicaux. C’est ce que nous avons fait…. . Voir la suite de l’article

Laissez un commentaire