Home Enquête Transhumanisme : selon les Français, un véritable enjeu de société

Transhumanisme : selon les Français, un véritable enjeu de société

Swiss Life à fait réaliser un sondage, par OpinionWay, sur les enjeux de l’allongement de la durée de vie. Un sondage très intéressant, qui évoque, entre autres la perception du transhumanisme.Le transhumanisme n’est pas qu’un concept, mais bien une réalité. Ce mouvement, qui prône l’usage des sciences et des technologies, a pour but d’améliorer les caractéristiques physiques et mentales de l’Homme, en repoussant ses limites biologiques via les progrès que peut offrir la médecine par exemple.

Le transhumanisme est donc considéré comme un développement naturel de la médecine et plébiscité par 72% des Français. Néanmoins, la bonne opinion observée sur le sujet n’est pas forcément révélatrice d’une adoption aveugle de cette évolution par les Français. Si 81% des Français pensent que le transhumanisme peut aider les gens, 71% estiment qu’on ne peut pas encore en mesurer les conséquences.

Alors que 85% des personnes interrogées considèrent qu’en tant que véritable enjeu de société, le transhumanisme nécessite davantage de débat dans l’espace public, 69% des personnes interrogées se disent d’ores et déjà favorables au recours aux données personnelles dans une visée médicale. Voilà qui pose question sur la connaissance du grand public quant à l’utilisation des données personnelles et leur impact sur leur vie quotidienne.

« Depuis 150 ans, Swiss Life accompagne l’évolution des modes de vie et des modèles économiques. Au quotidien, nous essayons de comprendre et anticiper les nouveaux enjeux de société et notamment ceux liés à l’allongement de la durée de vie. Pour vivre bien, plus longtemps, selon ses propres choix qui est le thème sur lequel nous nous positionnons, il faudra financer des retraites de plus en plus longues et faire face collectivement aux enjeux de santé. Nous sommes convaincus que cette nécessaire prise de conscience au sein de la population appelle une collaboration entre les autorités, le monde médical, les entreprises et la société civile », explique Charles Relecom, Président de Swiss Life France

Pour télécharger le sondage ici.

Contact : Jean-Luc Gambey 

Compte Twitter

Compte LinkedIn 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laissez un commentaire