Home Article Ne pas innover, c’est aussi prendre le risque d’être disrupté !

Ne pas innover, c’est aussi prendre le risque d’être disrupté !

L’innovation touche tous les secteurs, l’assurance ne faisant pas exception. Il est primordial pour les acteurs du secteur d’innover. Encore plus en 2016, où la révolution numérique touche fortement l’ensemble des industries. Ne pas innover pour les acteurs « historiques » du marché, c’est prendre aussi le risque d’être concurrencé, disrupté, par des nouveaux acteurs arrivant sur le marché de l’assurance. Il est donc essentiel de faire un point sur les stratégies d’innovation de notre industrie, l’assurance. Dans ce contexte, le 1er Observatoire des Stratégies Innovation en Assurance a pour vocation d’analyser les pratiques et les tendances d’évolution des stratégies relatives à l’innovation dans le secteur de l’assurance. La première étape consistant à interroger 90 décideurs du secteur. Pour se faire nous avons administré une enquête en ligne.

L’innovation en assurance de manière générale

Concernant l’innovation de manière générale, les assureurs sont convaincus qu’elle doit être une priorité pour le secteur et qu’elle deviendra de plus en plus importante. 100% des décideurs jugent que l’innovation est un enjeu important pour le secteur de l’assurance et 82,2% des décideurs constatent une accélération significative de la politique d’innovation sur le secteur.

Depuis longtemps, les entreprises du secteur de l’assurance ont mis l’innovation au rang de leurs priorités. Pour accroître leur compétitivité, pour répondre à de nouveaux besoins, pour s’adapter à de nouvelles exigences. Nombre d’entre elles organisent d’ailleurs leur propre « concours de l’innovation ». Aujourd’hui, les assureurs sont formels, l’innovation est un enjeu stratégique et une priorité majeure pour leurs entreprises, l’accélération et l’intensification de l’innovation étant essentiellement liées aux exigences et aux comportements du client.

Concernant les objectifs de l’innovation, la différenciation est l’objectif prioritaire. 100% des décideurs jugent que l’innovation permet d’améliorer la différenciation par rapport à la concurrence et 98,6% d’entre eux considèrent que l’innovation permet d’améliorer les résultats commerciaux. Aujourd’hui, les assureurs innovent d’abord pour des objectifs concurrentiels et commerciaux. L’innovation permet de se différencier par rapport à ses concurrents, surtout en créant des nouvelles offres et services. D’ailleurs, les assureurs innovants doivent s’engager avec détermination dans la proposition d’offres/services différents et adaptés aux profils et besoins très spécifiques des clients. Voir les infographies complètes.

Contact : Jean-Luc Gambey 

Compte Twitter

Compte LinkedIn 

Enregistrer

Enregistrer

Laissez un commentaire