Home Citoyenneté Violences faites aux femmes, AXA PJ s’engage

Violences faites aux femmes, AXA PJ s’engage

La violence faites aux femmes reste un sujet d’enjeu majeur en France et à l’international. AXA Protection Juridique a souhaité s’engager.

En France, une femme décède tous les trois jours sous les coups de son conjoint. Près de 216 000 femmes, âgées de 18 à 75 ans, sont soumises à la violence physique et/ou sexuelle de leur ancien et actuel conjoint, qu’il soit mari, concubin, pacsé, petit-ami… La majorité reste muette, pour protéger leurs enfants, leur réputation ou leur vie, par crainte des représailles. Souvent, ces hommes violents possèdent également une emprise psychologique très forte qui plonge leur victime, isolée, dans un climat de peur permanent. Seules 16% d’entre elles déposent plainte, selon les chiffres du gouvernement.

AXA Protection Juridique a souhaité s’engager dans la lutte contre les violences faites aux femmes par le biais d’un mécénat de compétences pour protéger les femmes victimes.

Nous pouvons lire dans le magazine ELLE « Il est intolérable que la gynophobie existe encore aujourd’hui », a dénoncé l’artiste malienne Inna Modja, Marraine du projet avec le rugbyman  Pascal Papé. Victime, elle-même d’excision durant son enfance, la chanteuse est très engagée contre tous les types de violences faites aux femmes. A l’aide du photographe Marco Conti Sikic, elle a réalisé un clip et des photos choc pour sensibiliser le public aux violences conjugales. Dans sa vidéo, un homme violent attend son épouse pour la rouer de coups. En parallèle, un autre couple danse. « La danse symbolise un couple qui s’aime et qui se fait du mal, un corps à corps passionné et dangereux », a décrypté le photographe.

Jean-Luc Gambey  

Compte Twitter

Compte LinkedIn  

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laissez un commentaire