Home Distribution Côte d’Ivoire : les assurances pour téléphones d’Axa distribuées par Jumia

Côte d’Ivoire : les assurances pour téléphones d’Axa distribuées par Jumia

Le groupe français d’assurances et le leader du commerce en ligne africain ont démarré le lundi 30 mai la distribution de produits d’assurance pour téléphones mobiles. Un premier pas dans la mise en oeuvre d’un partenariat conclu début 2016.

C’est la première matérialisation de l’accord annoncé début février entre l’assureur français Axa et le groupe de commerce en ligne Africa Internet Group (AIG), qui voyait le premier injecter 75 millions d’euros au capital d’AIG et distribuer des polices d’assurance sur ses sites d’e-commerce.

Mardi 31 mai, les deux partenaires ont annoncé le lancement la veille de la vente d’assurances pour téléphones mobiles en Côte d’Ivoire, sur Jumia, principale plateforme de vente en ligne d’AIG.

Les premiers pas de deux partenaires restent modestes : l’offre, dénommée « Assur’mobile », ne couvre pour l’instant que les bris d’écrans et non pas les autres dégâts ou le vol et il n’est possible d’y souscrire que lors de l’achat d’un nouveau téléphone sur la plateforme de Jumia.

Les deux produits d’assurance proposés sont d’une validité d’un an et sont commercialisées à 2 500 et 3 500 F CFA en fonction du prix d’achat du téléphone, dans la limite toutefois d’une valeur maximale de 200 000 F CFA (305 euros).

Pour Francis Dufay, le directeur général de Jumia Côte d’Ivoire cité dans un communiqué, ce nouveau service constitue néanmoins « une grande avancée pour les consommateurs ! Il devient maintenant extrêmement simple de s’assurer contre un dommage très fréquent et très coûteux […] ».

Pour Axa, le lancement de « Assur’mobile » constitue une première étape dans un partenariat stratégique assez ambitieux. Interrogé au sujet de cette alliance, dans une interview à découvrir dans le nouveau numéro de Jeune Afrique, Jad Aris, directeur général d’Axa au Moyen-Orient, dans le Golfe et en Afrique, déclare : « […] Nous souhaitons tirer parti de son importante base de clients [plus de 1 million en Afrique de l’Ouest] pour distribuer des produits d’assurance via les différentes plateformes de Jumia ». Particulièrement bien implanté au Nigeria, Jumia est présent dans une dizaine d’autres pays africains.

Développement d’AXA en Afrique

Longtemps actif sur le marché de l’assurance dommages en Côte d’Ivoire, Axa y a décroché début 2016 un agrément pour la commercialisation de produit d’assurances vie. Il compte 20 000 clients en Côte d’Ivoire.

Le groupe français s’est montré tout particulièrement intéressé par les marchés africains au cours des dernières années. Axa s’est rapproché – sans succès – au second semestre 2014 du marocain Saham.

Fin 2014, l’assureur, déjà installé au Algérie, au Cameroun, en Côte d’Ivoire, au Gabon, au Maroc et au Sénégal, a fait son entrée au Nigeria, via le rachat de Mansard Insurance. En 2015, le français s’est installé en Égypte et est entré au capital du réassureur panafricain Africa Re.

AXA compte 103 millions de clients à travers 59 pays. En 2014, le chiffre d’affaires du groupe de 161 000 collaborateurs a atteint 92 milliards d’euros, pour un résultat opérationnel de 5,1 milliards d’euros. Fin 2014, AXA comptait 1 277 milliards d’euros d’actifs sous gestion.

Malgré une très forte croissance de ses ventes, Jumia continue de perdre beaucoup d’argent, nécessitant la réalisation régulière de levées de fonds.

En 2015, les revenus de Jumia ont atteint 134,6 millions d’euros (+117,8 % sur un an), mais l’entreprise reste très nettement dans le rouge, avec un Ebitda adjusté négatif à -111,3 millions d’euros, qui a plus que doublé sur un an (-47,9 millions d’euros en 2014).

Laissez un commentaire