Home Édito Les assureurs doivent s’adapter aux revenus irréguliers ou instables

Les assureurs doivent s’adapter aux revenus irréguliers ou instables

Contrats à durées déterminées, intérimaires, intermittents, commerçants, artisans, professions libérales, agriculteurs, auto-entrepreneurs, personnels non fonctionnaires de l’Etat ou des collectivités décentralisées,… . Il s’agit de ménages dont les revenus et leurs régularités raisonnablement prévisibles sont difficiles à cerner.

Les assureurs peuvent-ils adapter leurs offres, leurs process, à cette réalité d’augmentation des populations concernées par cette instabilité des revenus. Instabilité des revenus problématique parfois pour payer une prime d’assurance mais instabilité d’autant plus problématique quand il y a confrontation de cette instabilité constatée avec celle d’une dépense imprévue (hospitalisation, avance de frais, franchise, ….).

L’assureur doit, bien sûr, maintenir ses ratios techniques et financiers, mais il est probablement certain qu’il peut s’avérer possible que l’assureur s’adapte à ces nouveaux cycles de revenus tout en ne sacrifiant pas ses contraintes financières. Il peut s’agir d’un vrai chantier d’innovation qui peut concerner l’ensemble des collaborateurs de l’assureur. Un tel chantier « comment l’assureur peut–il s’adapter aux revenus irréguliers ou instables » de ses clients serait probablement fortement mobilisateur et contextuellement très porteur. Il ne reste qu’à partager nos bonnes idées !

Contact : Jean-Luc Gambey 

Compte Twitter

Compte LinkedIn 

Laissez un commentaire